MINUSCA
La décision du maintien de la troupe gabonaise saluée par l’ONU

De passage au Gabon, le Secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies chargé du Maintien de la Paix, Jean Pierre Lacroix, a salué la décision du Gabon de maintenir son contingent militaire au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca).

Le Secrétaire général adjoint de l’ONU est ainsi venu officiellement à Libreville afin de « remercier le Gabon » pour cette initiative. Jean Pierre Lacroix a déjà rencontré des membres du gouvernement gabonais dans le cadre de sa visite au pays.

Sa rencontre avec le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a été jugé « constructive ». «C’est une visite qui a pour but principal de remercier le Gabon, exprimer notre gratitude aux autorités gabonaises pour les efforts qu’elles déploient pour favoriser la paix et la stabilité dans la sous-région, en particulier en République centrafricaine», a déclaré Jean Pierre Lacroix, à l’issue des discussions avec le Chef du gouvernement.

«Le Gabon est un acteur clé» selon le Secrétaire général adjoint de l’ONU, en sachant que «la République centrafricaine a besoin d’un soutien actif de la part de ses partenaires régionaux pour avancer dans la recherche d’une solution politique».

Jean Pierre Lacroix a également déjà rencontré le ministre de la Défense nationale, et celui des Affaires étrangères. Il faut rappeler que le 4 juillet dernier, la partie gabonaise a officiellement fait savoir que le contingent qui travaille au sein de la Minusca sera finalement maintenu. C’est le fruit des discussions avec les autorités centrafricaines et les autres pays de la région ainsi que des responsables au sein de l’ONU.