REDUCTION DU TRAIN DE VIE DE L’ETAT
L’opposition obtient des éclairages

En allant personnellement rencontrer les présidents des partis politiques de l’opposition ce vendredi 13 juillet 2018, le Premier Ministre Emmanuel Issoze Ngondet s’inscrit dans une démarche pédagogique, une approche qu’il a déjà adoptée lorsqu’il a rencontré les partis politiques de la majorité pour donner des éclairages sur les dernières mesures gouvernementales.

Un exercice qui consiste à susciter l’adhésion de la plate-forme des 41 partis politiques de l’opposition aux mesures prises par le gouvernement, dans l’optique de relancer l’économie.

« Effet, ces trois catégories de réformes qui ont été présentées qui soutiennent la « démarche gouvernementale » pour assainir les finances publiques, réduire la masse salariale, optimiser les recettes et promouvoir les investissements afin d’attiser l’attractivité économique dans le cadre du Plan de Relance Economique (PRE) », a souligné une communication de la Primature..

Une rencontre qui a permis aux 41 partis politiques de se prononcer sur leurs contributions pour permettre au Gouvernement d’atteindre ses objectifs. Ainsi, le Chef du Gouvernement a « lancé un appel » pour un sursaut patriotique en invitant à la responsabilité, les leaders politiques.

Rappelons qu’avant de s’entretenir avec les membres de l’opposition, Emmanuel Issoze Ngondet a déjà rencontré les partenaires du G20 ainsi que les formations politiques qui partagent la vue du PDG, le parti au pouvoir. Et à chacune de ces rencontres, le Premier ministre a insisté sur le choix du Gabon de baser la relance de la machine économique et la réalisation des projets sociaux sur des finances publiques assainies.

Le Premier ministre qui a aussi souligné que la soutenabilité de la dette intérieure a entrainé une « absence de confiance » vis-à-vis du gouvernement de la part des opérateurs économiques. Ce qui a amené l’exécutif de fixer un objectif : ramener à 40% le poids de cette dette intérieure d’ici 2020.