GABON-RUSSIE
Ali Bongo Ondimba et Vladimir Poutine sur la même longueur d’onde

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre la Russie et le Gabon, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été reçu par son homologue russe, Vladimir Poutine, au Kremlin, le samedi 14 juillet dernier. Une occasion pour les deux hommes d’évoquer divers sujets  de préoccupation nationale et internationale.

Les relations économiques et commerciales entre la Russie et le Gabon ont fait partie des sujets abordés par Vladimir Poutine et Ali Bongo, lors de la rencontre entre les deux présidents à Moscou. La situation politique et économique dans la région de l’Afrique centrale a été également soulevée au cours des discussions.

« La Russie est un grand pays qui souhaite renforcer son partenariat avec l’Afrique, en particulier le Gabon. Une bonne nouvelle en raison de nos intérêts partagés», a affirmé le président Ali Bongo Ondimba à l’issue de la rencontre.

La rencontre entre Ali Bongo Ondimba et Vladimir Poutine a eu lieu durant la période de la Coupe du monde de football qui s’est tenue en Russie, et qui a été une occasion pour le président russe de recevoir au Kremlin de nombreux Chefs d’Etat.

Un diplomate russe a déclaré, de son côté, que «le Gabon est l’un des pays les plus importants pour la Russie en Afrique et peut-être le plus important en Afrique centrale en raison de son positionnement géostratégique, de l’activisme très fort de sa diplomatie dans les enceintes internationales, ainsi que de son potentiel économique important».

A noter que la relation diplomatique entre le Gabon et la Russie aura 45 ans au mois d’octobre de cette année. Et les deux pays souhaitent continuer à consolider cette relation. Depuis le début des années 70, des centaines de Gabonais ont été formés dans les universités russes.