DENRÉES ALIMENTAIRES : Nouvelle stratégie pour limiter les importations

DENRÉES ALIMENTAIRES
Nouvelle stratégie pour limiter les importations

La mise en œuvre de nouveaux programmes pour promouvoir certaines filières comme l’élevage de porc et la production de poulet de chair ainsi que la culture du riz devient une priorité pour le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, afin de limiter les importations de denrées alimentaires au Gabon.

L’approche qui consiste à promouvoir ces trois filières bien précises devrait porter ses fruits assez tôt en sachant que les importations de riz, de poulet et de viande de porc constituent le tiers des importations au Gabon.

«Nous sommes actuellement en train de mettre en place des programmes qui devraient porter leurs fruits assez rapidement, pour pouvoir développer une filière porcine qui soit dynamique et qui agglomère l’ensemble des petits producteurs du pays. Ils travailleront avec un opérateur économique qui assure à la fois l’abattage, la conservation, la transformation et la commercialisation», a expliqué le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, chargé du programme Graine, Biendi Maganga-Moussavou.

La même approche devrait être adoptée pour la filière avicole, notamment pour la production de poulet de chair, et pour la filière riz.

La filière porcine et la production de poulet de chair constituent un atout, car «ce sont des filières qui ont des cycles courts, et qui permettent donc en un temps court de pouvoir avoir de la production», comme l’a spécifié le ministre.

En outre, Biendi Maganga-Moussavou a fait comprendre, quand il a été invité dans l’émission Décryptage sur Radio Gabon, que le Gabon devra adapter son cadre législatif et règlementaire,  « pour qu’il soit plus incitatif et plus attractif» pour les investisseurs.

La démarche semble incontournable en sachant que le Gabon consacre chaque année plus de 800 milliards de FCFA pour les importations de denrées alimentaires, faute de production suffisante sur place pour répondre aux besoins de la population.