GABON NUMERIQUE | Le Défi Gabon

GABON NUMERIQUE

Le raccordement au câble sous-marin ACE a, selon l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), permis de combler le manque d’infrastructures haut débit et de réduire les coûts excessivement élevés d’accès à Internet. Il a également permis aux opérateurs des télécommunications, de télévision et de radio, aux prestataires de services notamment les fournisseurs d’accès Internet, les fournisseurs de services, aux entreprises ainsi qu’à l’administration, de disposer d’un accès à Internet libre et équitable, de développer de nouveaux services à forte valeur ajoutée et de réduire la fracture numérique.