AGRICULTURE
Partenariat avec la CEBEVIRHA

Le ministre en charge de l’Agriculture, Biendi Maganga-Moussavou, a reçu ce lundi 6 août 2018, au nom du gouvernement gabonais, 2000 kits de diagnostic de la peste des petits ruminants de la Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques (CEBEVIRHA).

L’organisme communautaire représenté par son secrétaire exécutif, Pedro Bayeme Bayeme Ayingono, en plus du don, a présenté au membre du gouvernement et à son équipe ministérielle son plan stratégique 2015-2025.

Il ressort en outre de cette cérémonie de réception de kits que la CEBEVIRHA va accompagner le Gabon dans la recherche de financement et de ressources pour le développement de ses filières stratégiques, filières considérée comme « en parfaite corrélation avec les axes stratégiques du plan 2015-2025 de l’organisme intercommunautaire ».

A savoir par ailleurs que l’agriculture gabonaise est actuellement dans une phase de réforme en profondeur. C’est dans ce cadre que ce vendredi 3 août 2018,  les représentants de l’ensemble des coopératives se sont réunis au ministère pour créer la plate-forme de discussion sur les réformes du secteur, comme souhaité lors de la journée internationale des coopératives et du lancement de la campagne nationale agricole.

Invité sur les antennes de RFI, quelques jours auparavant, pour parler d’agriculture avec d’autres invités, le ministre Biendi Maganga-Moussavou a profité de l’occasion pour donner plus d’éclairages sur ce programme de réformes. Il a fait aussi un grand plaidoyer pour moins d’importations, plus de transformation locale, une législation qui protège plus les producteurs locaux, une formation plus adaptée, pour le développement des filières stratégiques de l’agriculture et de l’élevage.

E force est de constater que les nouvelles ambitions gabonaises dans le domaine de l’agriculture nécessitent une volonté certaine de développer les partenariats à l’instar de celui noué avec la CEBEVIRHA.