SÉCURITÉ MARITIME
Un séminaire se tient à Libreville

Durant une semaine, la direction générale de la marine marchande tient dans la capitale gabonaise, en partenariat avec l’Organisation maritime internationale (OMI), un séminaire visant à améliorer le suivi normatif et technique des navires qui assurent l’essentiel des échanges internationaux. 

Selon les organisateurs, les travaux de Libreville devront aboutir au renforcement  des capacités juridiques et techniques des agents. Il s’agit entre autres, «de renforcer la sécurité des navires battant pavillon gabonais; de mieux s’imprégner des procédures de contrôle des titres de sécurité, titres de navigation et le commandement; de prévenir les pollutions des milieux marins et des installations portuaires; de promouvoir l’harmonisation des pratiques de contrôle par l’Etat du port et encourager notre pays à devenir un modèle dans l’appréhension et l’application des instruments pertinents de l’OMI», a expliqué le directeur de cabinet du ministre des Transports et de la Logistique, Sylvestre Makanga.

Les différents acteurs chargés de la mise en œuvre des normes internationales et nationales en matière de sécurité, de la prévention de la pollution dans le secteur maritime, participent à ce séminaire qui a été ouvert ce lundi 27 août et ne s’achèvera qu’à la fin de ce mois.

Cette formation, qui se fait avec l’aide des experts de l’OMI, accorde une importnce particulière à l’application des instruments par l’Etat du pavillon et le contrôle des navires par l’Etat du Port. Elle constitue la première étape de la longue route qui mène à la gestion stable et fructueuse d’une administration, selon les experts. Ce n’est qu’après avoir maîtrisé tous les tenants et aboutissants de la mise en œuvre des instruments de l’organisation qu’une administration pourra alors s’atteler au contrôle des navires appelé communément « Port state control ». Ce dernier étant l’élément essentiel qui permet de contrecarrer les navires sous normes, mais qui semble être en règle avec des certificats en bonne et due forme.