BARRAGE DE L’IMPERATRICE EUGENIE
L’engagement de CGGC

Ren Jianguo, directeur exécutif de China Gezhouba Group Corporation Ltd (CGGC), géant chinois spécialisé dans la transmission et la transformation énergétique, a déclaré que la société qu’il dirige accorde un intérêt certain pour le secteur énergétique gabonais et particulièrement au projet de barrage de l’impératrice Eugénie.

Au cours d’une rencontre qui s’est déroulée à Pékin, en Chine, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, et le directeur exécutif de China Gezhouba Group Corporation Ltd ont échangé sur la construction du barrage de l’impératrice Eugénie. Exprimant au chef de l’Etat la volonté de son entreprise d’accompagner le Gabon dans la réalisation de ce projet, M. Ren Jianguo s’est engagé à mener à terme l’exécution de ces travaux sur une période de 36 mois.

Le barrage de l’impératrice Eugénie situé à Fougamou dans le sud du Gabon sera d’une puissance d’environ 80 mégawatts. Il permettra à terme d’augmenter l’approvisionnement en énergie non polluante et de réduire le coût de l’électricité.

A noter que de nombreuses entreprises chinoises participent déjà activement au développement économique du Gabon. Leur présence dans le pays, notamment dans les secteurs clés tels que le bois et la construction routière, cadre selon les autorités avec la stratégie d’industrialisation et de diversification de notre économie initiée depuis 2009 par le Président de la République. Celle-ci a par ailleurs permis la création de nombreux emplois pour les Gabonaises et Gabonais.

Rappelons enfin qu’outre l’aide au développement de 60 milliards de dollars et l’annulation de la dette de certains pays africains, la Chine s’est engagé lors du dernier Forum Chine-Afrique à investir dans des programmes pour les femmes et les jeunes à travers la création de centres de formation dans les secteurs de l’économie bleue, l’agriculture et de l’énergie.