E-SANTE AU GABON
Lancement d’un concours

Le Gabon compte beaucoup sur les nouvelles téchnologies pour améliorer l’éfficacité de son système de santé. C’est dans ce cadre qu’un concours visant à primer les idées les plus innovantes en matière d’e-santé est lancé. Le projet est initié par le ministère de l’Economie numérique, en collaboration avec le cabinet Evolving Consulting et le projet E-Gabon.

Le concours a pour objectif de primer le meilleur projet en matière d’e-santé au Gabon et se tient à Libreville du 17 au 19 septembre prochain. Selon les organisateurs, cette manifestation cadre avec les objectifs du gouvernement de trouver des solutions relatives à l’amélioration du système de santé au Gabon par le biais du numérique.

Pour l’expert e-santé, le professeur Cheick Oumar Bagayoko, l’organisation de l’Hackaton e-Gabon permettra de mettre en place des outils pour améliorer la santé. « Nous sommes là pour les aider à relever le défi des objectifs de désenclavement des populations. Ces populations doivent accéder (grâce aux TIC) à une santé de qualité vu que la plupart des spécialistes sont basés à Libreville ».

Le Consultant Evolving, partenaire de l’événement, a pour sa part expliqué qu’il est là pour accompagner le projet e-Gabon à l’occasion du lancement du premier incubateur national numérique soutenu par le ministère de tutelle. Aussi, pendant deux jours, une centaine de jeunes (développeurs, start-upeurs, marketeurs, designeurs…)  sont attendus.

Des jeunes qui vont proposer des solutions innovantes autour du secteur de la santé. Un sujet très important aujourd’hui qui fait l’actualité dans le continent. L’incubateur va accompagner financièrement les projets retenus durant plusieurs mois à travers des prix qui seront remis le 19 septembre prochain.

A savoir enfin que le volet réalisation du projet est assuré par « Coalition digitale », une association internationale à but non lucratif qui regroupe les acteurs du digital. Son choix est consécutif à l’appel d’offre international lancé par le ministère de l’Économie numérique.