SANTE ET ENVIRONNEMENT EN AFRIQUE
Libreville va abriter la conférence

En sa séance du 17 mai 2018, le Conseil des Ministres avait marqué son accord pour l’organisation à Libreville de la 3ème Conférence Internationale sur la Santé et l’Environnement. Par une telle initiative, le Gabon souhaite réaffirmer son engagement et notamment le leadership du Président de la République, Chef de l’Etat dans les problématiques sanitaires et environnementales.

C’est donc dans le cadre d’une co-organisation du système des Nations Unies et notamment de l’Organisation Mondiale de la Santé que se tiendra prochainement cette importante rencontre. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, conformément aux engagements du Gabon, a donc présidé ce mercredi une séance de travail en présence de plusieurs membres du Gouvernement et d’experts afin de définitivement lancer les préparatifs liés à l’organisation de ladite conférence.

Ce ne sont pas moins de 400 personnalités issues du monde de la santé et de l’environnement qui seront donc attendues à Libreville d’ici quelques semaines. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a instruit pour l’occasion le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour la réussite de cet événement qui est une excellente opportunité pour notre pays.

Rappelons qu’il y a 10 ans, c’est le Gabon qui a abrité la toute première Conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique. Organisée déjà en partenariat avec l’OMS et le PNUE, ces assises ont permis la mise à l’étude de l’interactivité entre les problèmes d’environnement et ceux de la santé. 65 ministres de différents pays y ont participé.