AFFAIRES PUBLIQUES
Conseil des Ministres ce jeudi

Ce jeudi 20 septembre 2018, sous la présidence du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Conseil des Ministres s’est réuni au Palais de la Présidence de la République.

Dès le début des travaux, le Conseil des Ministres a rendu un hommage au Président de la République pour sa participation au 3e Sommet Chine-Afrique, qui a eu lieu à Pékin, en Chine, du 3 au 6 septembre 2018, sur le thème : « Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) ».

Cette rencontre qui a vu la participation de plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement d’Afrique et de Chine a permis au Chef de l’Etat gabonais et son homologue chinois de magnifier l’excellence des relations de coopération qui unissent les deux pays depuis plus de quarante ans.

C’est dans ce contexte que le Gabon a bénéficié de la signature d’un accord lié à une aide sans contrepartie, d’un montant de 200 millions de yuans, soit 16 milliards de francs CFA, pour la réalisation des projets d’envergure, notamment dans les secteurs de l’éducation, de l’énergie et de l’agriculture.

Les deux présidents ont également exprimé leur volonté commune de consolider les échanges commerciaux entre Libreville et Pékin en exhortant les entreprises et les opérateurs économiques chinois à investir davantage au Gabon. En marge de ces travaux, le Président de la République, Chef de l’Etat s’est entretenu avec plusieurs investisseurs chinois installés au Gabon.

Enfin, pour son engagement en faveur de la préservation de l’environnement, notamment dans la lutte contre le réchauffement climatique, le Président Ali Bongo Ondimba a obtenu de la prestigieuse Université chinoise de Wuhan, le Titre de Docteur « honoris causa ».

Sur le plan national, le Conseil a noté pour s’en féliciter de la remise au Chef de l’Etat, le vendredi 14 septembre 2018, des conclusions du séminaire de la Task Force Education, Formation et Emploi, tenu du 22 août au 5 septembre 2018, au Cap Estérias.

En effet, annoncé lors de son discours à la Nation du 16 août 2018, ce séminaire a eu pour objectif, de mettre en place un plan d’urgence de l’Education, en vue de répondre de manière efficace à la problématique de la qualité de notre système éducatif et à la valorisation de la formation professionnelle, pour mieux l’adapter aux exigences du marché de l’emploi.