LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT D’ARGENT
Session du GABAC à Libreville

La plénière statutaire du Groupe d’Action contre le Blanchiment d’argent en Afrique Centrale (GABAC), s’est tenue ce vendredi 28 septembre 2018 à Libreville. Le Ministre gabonais de l’Économie, Jean-Marie Ogandaga, a présidé les travaux de la dite session à laquelle plusieurs Ministres de la sous-région, ainsi que le Président de la Commission de la CEMAC, le Pr Daniel Ona Ondo, prennent part.

Selon l’ordre du jour, le procès-verbal de la 6eme plénière de Brazzaville et la présentation synthétique des rapports des 2 commissions techniques du GABAC de l’année 2018 devaient faire l’objet d’un compte rendu.

Au sujet des dossiers au menu de cette plénière, il y eu l’examen et l’adoption du nouveau calendrier des évaluations mutuelles des États de la juridiction du GABAC au titre du 2eme cycle, l’examen du projet de règlement portant modification de certaines dispositions du règlement du 11 avril 2006 et l’examen du projet de statut du personnel de la GABAC.

L’état de mise en œuvre des études de typologies, l’examen et l’adoption du rapport d’activité 2017, puis celui à mi-parcours de 2018 et l’examen et l’adoption du programme d’activité 2019 suivi du budget, figuraient aussi aux titres des travaux de ce vendredi. A noter que la note relative à l’étude de typologies sur le change manuel et les transferts de fonds avait mis un point final à la dite session.

A savoir que le Groupe d’Action contre le blanchiment d’Argent en Afrique Centrale est un organisme de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Le GABAC a été créé en 2000 avec le mandat de coordonner, dynamiser et évaluer les actions entreprises au sein des Etats dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. L’organisation assure également l’assistance technique pour ses États membres et facilite la coopération internationale.