INCIDENT D’OWENDO
La Setrag donne des précisions

La Société d’exploitation du Transgabonais tient à informer les populations sur l’incident technique survenu le 1er Janvier en gare Virié d’Owendo. En effet la rame omnibus 233, après avoir fait son entrée en gare à 21h,  a connu un incident technique léger suite à une élévation au niveau du fourgon générateur, un des deux groupes du fourgon générateur servant à alimenter la rame omnibus en électricité. Ce qui a provoqué un début d’incendie très vite maitrisé.

Selon un responsable de la Société d’Exploitation du Transgabonais, l’incident est provenu d‘un défaut technique du turbocompresseur, ce qui a causé l’évacuation par le tuyau d’échappement d’une flamme qui fort heureusement a été maitrisée par des agents de la SETRAG équipés. Les techniciens mènent actuellement une investigation afin de faire la lumière sur cet incident qui a suscité différentes réactions notamment sur les réseaux sociaux.

La Setrag a tenu aussi à rassurer sa clientèle que ce fait n’a causé aucun dégât au fourgon ou à la rame voyageur et qui n’a à aucun moment mis la sécurité des passagers ou du personnel de la compagnie en cause. Sur ce, la direction générale de l’entreprise tient à présenter ses excuses aux passagers suite aux désagréments causés et rassure les populations. « La Setrag s’attèle depuis la mise en place de son processus de redynamisation des offres à booster sa logistique et la sécurité à bord de tous ses trains », peut-on lire sur la page Facebook de l’entreprise.

A constater que  ce qui s’est passé hier à Owendo a vite été récupéré par des « activistes » sur la toile afin de mener une véritable campagne de dénigrement des dirigeants de la société. Ce qui a poussé la cellule communication de cette dernière à apporter des précisions sur cette affaire qui, à voir de près, n’a rien d’un évènement.