CONSEIL DES MINISTRES
Plusieurs projets de décret adopté

Sous la présidence du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Conseil des Ministres s’est tenu ce vendredi 29 mars 2019, dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République. A l’entame des travaux, le Conseil des Ministres s’est réjoui du retour solennel à Libreville, le 23 mars 2019, du Président de la République après une période de convalescence au Maroc.

Aussi, le Conseil des Ministres a-t-il « adressé ses très vifs et chaleureux remerciements à tous les compatriotes et à tous les amis du Gabon qui se sont levés massivement comme un seul homme, pour triomphalement accueillir dans la liesse populaire et l’engouement, le Chef de l’Etat ».

Le Conseil des Ministres a également manifesté sa reconnaissance aux chefs religieux « pour toutes les prières et les attentions adressées au Tout Puissant, et qui ont permis au Président de la République, Chef de l’Etat, de recouvrer promptement sa santé, en vue de poursuivre et parachever l’œuvre immense qu’il a engagé pour l’amélioration des conditions de vie et de bien-être des gabonaises et gabonais ».

Au regard de toute ces marques d’attention et de soutien, le Chef de l’Etat a tenu personnellement à manifester la reconnaissance formelle et les profonds remerciements du couple présidentiel aux membres des Institutions, du Gouvernement de la République et à l’ensemble des populations gabonaises et des communautés amies.

Par ailleurs, plusieurs projets de décret ont été adoptés lors de ce Conseil dont celui portant organisation et fonctionnement du Secrétariat d’Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle. Cette structure permettra donc d’assurer une meilleure orientation scolaire, universitaire et professionnelle des élèves et étudiants en fonction des besoins de développement de la Nation et du marché de l’emploi en tenant compte des performances réelles des apprenants évalués par les conseillers d’orientation des établissements scolaires, universitaires et professionnels._

Notons également l’adoption du projet de décret portant création et organisation d’un Haut-Commissariat à l’Environnement et au cadre de vie. A cet effet, il assiste le Président de la République dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la politique en matière d’environnement et de salubrité publique. Il coordonne et contrôle l’action des intervenants du secteur._

Le Conseil des Ministres a aussi entériné le projet de loi instituant la Contribution de Solidarité sur les Hauts Revenus. Le texte instaure un prélèvement obligatoire dénommé Contribution de Solidarité sur les Hauts Revenus, en abrégé « CSHR », applicable à toute personne qui émarge au budget de l’Etat et qui perçoit une rémunération mensuelle brute supérieure ou égale à 650 000 francs CFA.