AGENCE GABONAISE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
Objectifs affichés

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de surveillance des eaux conditionnées, la Directrice Générale de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA)_, Alia Maeva Bongo Ondimba, s’est entretenue, ce lundi 1 avril 2019, avec les opérateurs du secteur désireux d’acquérir un agrément sanitaire. Etait également convié le procureur adjoint.

L’objectif affiché par l’Agence est double selon un responsable : « veiller à la mise sur le marché des aliments sains, sûrs et salubres tels que l’eau et mettre aux normes sanitaires les établissements de production des eaux conditionnées ».

L’enjeu majeur de cette rencontre est, toujours selon ce responsable, de garantir un plan de maitrise sanitaire qui par définition est l’ensemble des mesures mises en œuvre par une entreprise agroalimentaire pour réduire ou éliminer les contaminations.

En raison des risques sanitaires encourus par les consommateurs, l’AGASA exécutera ce plan en plusieurs étapes (contrôle documentaire, contrôle physique, contrôle au laboratoire, audits de suivi…). La seconde étape sera le contrôle physique prévu très prochainement par la visite au sein des différents établissements opérée par la Directrice Générale en compagnie des membres de son équipe.

Rappelons par ailleurs que la patronne de l’AGASA a été sur les antennes de Radio Gabon, ce mercredi 27 mars 2019 dans le cadre de l’émission « Décryptage ». Elle a échangé avec le présentateur Romuald Koumba sur les enjeux majeurs que revêt la question de la sécurité alimentaire au Gabon.

Dans une démarche de transparence, elle a sensibilisé les opérateurs économiques à se faire agréer auprès des services de l’AGASA, ainsi que les consommateurs à faire le bon choix dans leurs habitudes alimentaires.