CARMEN NDAOT
Visite de la Tanger Free Zone

Ce jeudi 4 avril 2019, le membre du gouvernement Carmen Ndaot _ a visité la Tanger Free Zone, première zone franche d’exportation de Tanger et plus important pôle d’activités de la région.

Créée en 1999, Tanger Free Zone compte plusieurs activités différentes : Industries automobile, aéronautique, textile, agroalimentaire, électronique, logistique, ingénierie informatique et formation… plus de 500 entreprises de toutes tailles issues d’investissements étrangers en provenance de l’Asie, de l’Union Européenne, des Etats-Unis, du Maghreb et du Moyen-Orient…

« Cette visite est une des étapes les plus importantes de ma mission au Maroc. La Tanger Free Zone constitue un modèle de réussite et d’exemple d’industrialisation pour de nombreux pays africains. La fin de la visite a été marqué par la signature du livre d’or », a déclaré le ministre Carmen Ndaot qui semble être déterminé à s’inspirer de cette réalisation de ce pays ami du Gabon depuis des décennies pour booster le secteur industriel du Gabon qui est engagé dans une politique volontariste de diversification.

Rappelons par ailleurs que la veille de cette visite, Carmen Ndaot a reçu en séance de travail à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rabat-Salé-Kenitra, où elle a pris ses bureaux, tout d’abord un groupe d’experts marocains en auto emploi et auto entrepreneuriat et PDG de ANK Gabon (Amidon national du Kako). Cette société située dans le Haut Ogooué, est spécialisée dans la transformation du manioc pour l’obtention de l’amidon destiné à la commercialisation dans les marchés internationaux, notamment européens.

« Des rencontres enrichissantes qui m’ont permis de mesurer le potentiel qu’offre la culture du manioc dans notre pays ainsi que d’apprécier les initiatives prises en faveur de la promotion de l’entrepreneuriat au Maroc », a commenté le membre du gouvernement.