JOURNÉE CITOYENNE
La Primature montre l’exemple

A pied d’œuvre sur le terrain de la journée citoyenne, le samedi 6 avril 2019 à Libreville, le Premier ministre_, chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, a exhorté les gabonais à se réapproprier le concept.

Instituée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, en 2010, la journée citoyenne a connu des hauts et des bas selon le contexte qui prévaut dans le pays. « C’est pour revenir à cette vision présidentielle que la tradition a été respectée à l’immeuble du 2 décembre ce jour », a commenté la Primature.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, qu’accompagnaient ses proches collaborateurs, parmi lesquels, le secrétaire général, Vincent Rawambia, le directeur de cabinet civil, Hugues Mbadinga Madiya, le directeur de cabinet militaire, le Général Jean Clotaire Oye Nzue, leurs adjoints, les chefs de départements ainsi que le personnel ont très tôt ce matin procédé au nettoyage de cette haute administration.

Dératisation, désherbage, désinsectisation, peinture, planting, entretien d’espace vert etc. En somme, ils ont rendu leur environnement de travail saint. Par cette démarche, le chef du gouvernement veut montrer aux populations la voie à suivre. « (…) Ce n’est pas seulement une journée de nettoyage des bâtiments abritant les services publics. Les gabonais doivent intégrer que c’est leur journée » a déclaré Julien Nkoghe Bekale, non sans rappeler les principes qui déterminent la journée citoyenne.

« Chaque premier samedi du mois, les gabonais doivent se lever pour nettoyer leurs concessions. Cette journée n’est pas politique mais citoyenne. C’est ça l’esprit de cette journée. Surtout que le président de la République, les différents premiers ministres et les membres du gouvernement ont déjà montré l’exemple », a –t-il aussi soutenu.