POLITIQUES PUBLIQUES
Journée nationale d’évaluation

Membres du gouvernement, membres du parlement, élus locaux, cadres de l’administration, experts nationaux et internationaux, consultants  universitaires, chercheurs et différents acteurs de la société civile ont pris part aux travaux relatifs aux enjeux et perspectives de l’évaluation des politiques publiques au Gabon.

C’est pour la troisième fois que le pays célèbre la journée nationale d’évaluation à travers des séances de travail de réflexion et d’examen. Les assises ont débuté ce mardi 11 juin à Akanda au nord de Libreville, sous le thème «l’institutionnalisation de l’évaluation des politiques au Gabon enjeux et perspectives».

Dans son intervention, Alexis  Boutamba Mbina, ministre des Evaluations des politiques publiques et du contrôle d’État, il est important de mener une réflexion en profondeur pour faire désormais de l’évaluation un instrument d’optimisation de l’action publique, avec la  relance de l’économie par la bonne croissance, la viabilité des politiques publiques pour les meilleures conditions de vies des populations.

Pour le ministre de la Justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, porte-voix du Premier ministre pour l’occasion, les échanges visent à éclairer les mandataires, responsables administratifs et citoyens. «Nous devons sans complaisance questionner la pertinence et l’efficacité de chacune des politiques conduites.  Il s’agit d’approfondir nos connaissances sur la façon dont les instruments de nos politiques atteignent ou pas leurs objectifs initiaux, de manière à appliquer à ces projets les correctifs nécessaires», a-t-il indiqué.

Relatant le déroulement des travaux, l’Agence Gabonaise de Presse, a rapporté que le président du Réseau gabonais d’évaluation des politiques publiques, Gilbert Ngoulakia, a indiqué la nécessité pour le pays d’adopter une démarche de performance. A savoir que l’évaluation des politiques publiques est réalisée  par la Cour des comptes au Gabon. Instituée en 2015, elle s’inscrit aujourd’hui dans le plan stratégique de juridiction financière 2020-2024 et accorde une priorité à l’amélioration du pilotage des politiques publiques à travers des actions concrètes.

#POLITIQUES PUBLIQUES