FILIERE BOIS DE PORT-GENTIL
Invitée à aller plus loin

Le ministre gabonais en charge des Forêts, Lee White, a effectué une visite à Port-Gentil, le 19 juillet août. Une descente sur le terrain qui s’est focalisée sur les principales usines de transformations du bois de la capitale provinciale de l’Ogooué Maritime. Le membre du gouvernement est venu pour s’imprégner de la santé de la filière bois, et appeler les opérateurs à aller plus loin, c’est-à-dire opter pour la troisième transformation afin, notamment, de produire des mobiliers finis.

Le membre du gouvernement souhaite que la filière s’engage désormais dans la fabrication de meubles comme les tables à manger, les armoires à linge, les bancs, les commodes, etc.  Selon lui, les stocks de matière première doivent être mieux valorisés pour atteindre 10 millions FCFA le m3. Ce qui est encore loin d’être le cas actuellement.

Selon l’Agence de Presse Gabonaise, le Ministre a été accompagné du gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime, Patrice Ontina et des responsables de la direction provinciale des eaux et forêts. Outre les usines de transformation du bois (Corawood, Compagnie de Bois du Gabon, Friends Timber Company …), le parc à bois de Kévazingo au port de Port-Gentil, a aussi reçu la visite du ministre qui a souligné que si le Kévazingo est coupé légalement et la traçabilité assurée, il peut être exploité au profit de l’économie de la province et du pays.

Lee White a déclaré en outre qu’il voulait s’enquérir des conditions de travail des agents, les difficultés rencontrées, ainsi que les perspectives de ces usines de bois opérant dans la capitale économique. Avant d’ajouter qu’il est de sa responsabilité de trouver les moyens d’ accompagner ces opérateurs économiques à développer leurs industries, créer plus d’emplois et payer plus d’impôts pour qu’ensemble on développe le Gabon.