VIE DES PARTIS
Ali Akbar Onanga Y’obegue exclu du PDG

La commission permanente de discipline du Parti Démocratique Gabonais (PDG) a décidé ce mercredi 01 août 2019 l’exclusion de l’ancien ministre de la Fonction Publique, Ali Akbar Onanga Y’obegue. C’est un commentaire que le politicien a publié sur les réseaux sociaux, sur la tournée  du secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG) Éric Dodo Bounguendza, qui aura été le motif de cette exclusion.

Dans son post sur sa page Facebook, celui qui a décroché le 1er siège de Leconi Lekori lors des dernières législatives affirmait en substance que seul le secrétaire général du PDG avait compétence pour « porter la voie du Distingué Camarade Président », en l’occurrence le président Ali Bongo Ondimba qui est aussi le numéro un de la formation politique au pouvoir.

Des déclarations tendant non seulement « à semer de façon insidieuse la confusion et la discorde dans les esprits des militantes et militants du Parti Démocratique Gabonais », mais aussi à « remettre en cause la teneur du message du DCP traduit par le camarade secrétaire général à l’ensemble des militants », selon les membres de la structure en charge de faire régner la discipline au sein du parti.

Considérant les propos de l’ancien membre du gouvernement d’actes contraires à la probité et portant gravement à l’unité du parti, la commission a ainsi décidé qu’Ali Akbar Onanga Y’obegue ne fait plus partie du PDG.

« Le redoutable Ali Akbar Onanga Y’obegue ne s’attendait certainement pas à une sanction aussi lourde », a commenté le site Info 241 qui estime en outre que l’exclu paie aussi ses propos sur « l’empêchement » du Chef de l’Etat.

« J’ai appris avec grand étonnement la décision numéro inconnue du 1er août 2019 m’excluant du PDG au motif fallacieux d’un post sur ma page face book dans lequel j’ai tenu les propos suivants a l’issue du passage du SG dans Lekoni Lekori », a réagi Ali Akbar Onanga Y’obegue sur sa page Facebook et annonce la tenue d’une conférence de presse ce jour.