CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS
Des titres fonciers transférés à son profit

Le gouvernement gabonais vient d’octroyer de nouveaux leviers à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon, institution dirigée par Herman-Régis Nzoundou Bignoumba. Sur présentation du ministre de l’Économie, le Conseil de ministres, tenu ce 2 octobre 2019, a entériné le projet de décret portant transfert, à titre gracieux, de l’ensemble des titres fonciers appartenant à l’État à la CDC ; à l’exception cependant de ceux affectés à l’usage des services publics de l’État, des collectivités locales et des forces de défense et de sécurité.

Selon l’agence Ecofin qui rapporte des précisions émises par le gouvernement, cette décision devrait permettre à la CDC de lever des fonds sur les marchés financiers national et international pour le compte de l’État du Gabon, en vue du financement des projets de développement. Créée en 2011, la Caisse des dépôts et consignations du Gabon est un établissement public à caractère industriel et commercial.

Placée sous la tutelle du ministère de l’Économie, elle a pour missions de mobiliser l’épargne réglementée et les fonds affectés et assure la sécurité de ces fonds. Elle délivre aussi les services financiers liés aux professions juridiques (notaires, avocats, huissiers, greffiers) et gère des avoirs en déshérence auprès d’institutions financières. La CDC, en tant qu’investisseur et prêteur de long terme, procède à des investissements en capital dans les secteurs stratégiques et finance les infrastructures d’intérêt général prioritaires au Gabon.

Rappelons que Nzoundou Bignoumba Herman est intervenu le mois dernier lors du panel consacré au financement des infrastructures sociales en Afrique. Un panel consacré à l’exploration des avantages comparatifs que présente le modèle Caisse de dépôts, en matière de promotion et de co-financement des Infrastructures sociales. Une occasion que l’Administrateur Directeur Général a mis à profit pour donner quelques pistes sur les ambitions de la CDC au Gabon aussi bien en termes de mobilisation de ressources que de diversification de ses investissements.