GABON-RUSSIE
La délégation gabonaise à Sotchi

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et sa délégation sont arrivés ce lundi à Sotchi en Russie. Le chef du gouvernement représente le président de la République, Ali Bongo Ondimba au 1er Sommet Russie-Afrique qui se tiendra du 23 au 24 octobre 2019.

Les ministres des Affaires étrangères, de l’Economie, du Pétrole et de la Promotion des investissements, messieurs Alain Claude Bilie By Nze, Roger Owono Mba, Noël Mboumba et Jean-Fidèle Otandault prendront également part à cette rencontre qualifiée par le communiqué de la Primature d’historique. « L’occasion sera donnée à la délégation gabonaise de présenter le potentiel économique gabonais en vue de nouer des partenariats stratégiques », a aussi le communiqué.

Toujours dans le cadre du Sommet Russie Afrique de Sotchi, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a présidé avant son départ une séance de travail avec les ministres qui composent sa délégation dont Jean-Fidèle Otan en charge de la Promotion des Investissements. Ce dernier a déclaré que sa mission principale est de constituer un solide carnet d’adresses susceptible de booster les relations économiques et d’affaires entre la Russie et le Gabon.

Rappelons que l’ambassadeur de Russie au Gabon, Dmitry Kourakov, a révélé en septembre que depuis six ans, les échanges commerciaux entre son pays et le Gabon sont passés de 600 millions à plus de 65 milliards de FCFA. Ces échanges se caractérisent par l’entrée sur le marché gabonais de dérivés du pétrole, des aliments d’origine végétale et animale, des viandes et des abats. « Il y a du poulet russe vendu sur le marché gabonais par des intermédiaires français », assurait il y a un an l’ambassadeur russe à Libreville.

Les exportations gabonaises en Russie concernent le manganèse et ses concentrés pour un volume de 266 000 tonnes en 2018, en plus du bois vendu en Russie par des intermédiaires chinois. La balance commerciale entre les deux pays penche en faveur du Gabon. Le pays a exporté pour 89 millions de dollars de produits sur le sol russe tandis qu’il en a importé pour un peu plus de 6,6 millions dollars au cours de la même période.