PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
Focus sur Théophile Ogandaga, nouveau DCP

Théophile Ogandaga remplace Brice Laccruche Alihanga au poste de directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba. La nouvelle a été officialisée à l’issue du Conseil des Ministres qui s’est déroulé à Libreville ce jeudi 7 novembre qui a aussi été marqué par le réaménagement technique du gouvernement.

Théophile Ogandaga a donc été nommé directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, en remplacement de Brice Laccruche Alihanga, promu ministre au sein du gouvernement en tant que chargé du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable. Ce dernier avait été nommé directeur de cabinet de la Présidence de la République en août 2017, en succession de Martin Boguikouma.

« Décrit même par ses proches comme stakhanoviste arrivant tôt et repartant tard du bureau, il est considéré comme un fin connaisseur des questions notamment économiques et financières », a rapporté un journal local qui a dressé un bref portrait du nouveau DCP. Selon les analystes de la scène politique gabonaise, la nomination du nouveau DCP s’inscrit dans le cadre d’une profonde réorganisation du cabinet présidentiel qui aurait désormais comme leitmotivs : « discrétion et efficacité ».

De nature réservée, Théophile Ogandaga est résenté comme ayant « un profil plus scientifique » que son prédécesseur. Après l’obtention de son doctorat en physique des particules à l’université de Nice-Sophia Antipolis en France, il a intégré le pétrolier Shell au Gabon avant de mettre le cap vers les Pays-Bas pour le compte du même groupe où il a occupé les fonctions de chargé des opérations, du traitement et de l’interprétation des données sismiques. Il sera également directeur chargé des nouvelles opportunités d’affaires, des relations avec le gouvernement et représentant au Gabon du département exploration dans la même compagnie.

Après de longues années passées dans le privé, il intégrera l’administration notamment le ministère des Mines et des Hydrocarbures, pour occuper le poste de conseiller du ministre entre 2004 et 2010. Il fera ensuite partie du staff missionné pour mettre sur pied le Partenariat public privé (PPP) entre la République gabonaise et le groupe Olam dans plusieurs projets. Une responsabilité qu’il a assurée en tant que coordinateur général de projet puis administrateur général de l’Autorité administrative de la zone économique spéciale de Nkok. Théophile Ogandaga sera par la suite DGA puis PDG de Sotrader tout en étant membre du Conseil d’administration des sociétés affiliées à Olam au Gabon.