POLITIQUE GENERAL DU GOUVERNEMENT
Les actions prioritaires

Les actions développées dans la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement par le Premier ministre devant les députés, ce vendredi, comprennent les infrastructures, le transport, l’éducation, la santé, l’eau et l’électricité. Des actions qui ont été intégrées dans le projet de loi de finances 2020, pour un montant global de 349 milliards francs CFA.

Devant les députés, Julien Nkoghe Bekale a annoncé la mise en place d’un Plan d’Actions Prioritaires (PAP). Ce programme qui entre dans le cadre des priorités du Président de la République prévoit une enveloppe de 117 milliards de francs CFA destinée à renforcer les capacités d’accueil et la modernisation des établissements primaires, secondaires, universitaires, y compris les instituts et les centres de formation professionnelle.

Pour 16 milliards francs, le gouvernement va investir dans la santé avec notamment l’amélioration de l’offre de service de santé. En attendant l’adoption des résolutions de la task-force sur la santé, le chef du Gouvernement a informé les élus nationaux que son équipe portera une attention particulière sur l’amélioration de l’accueil des malades aux urgences.

Inscrite parmi les priorités, la problématique des infrastructures de transport a longuement été débattue. A cet effet, 135 milliards de francs seront dégagés pour la poursuite du programme de réhabilitation des voiries urbaines. En outre, les travaux de réaménagement de la route nationale 1 devront démarrer le 5 janvier prochain, en attendant ceux de la Transgabonaise qui seront effectifs dès juillet 2020.
Le chemin de fer ne sera pas en reste. Le Gouvernement a en effet initié un programme de remise à niveau de cette voie, objet ces dernières années de plusieurs déraillements de trains consécutifs à la vétusté de ce réseau, vieux de plus de 40 ans.

Dans le même ordre d’idée, le Premier ministre a informé les députés de ce que 42 milliards vont être consacrés au secteur eau et électricité, l’objectif visé étant de fournir de l’eau potable à l’ensemble du pays. Pour ce qui est de l’électricité, le Gouvernement entend renforcer les capacités opérationnelles de la SEEG grâce à la mise en activité de nouvelles centrales hydroélectriques.

#Assemblée Nationale