CYCLISME-TROPICALE AMISSA BONGO
Top départ ce lundi !

La compétition cycliste, la _ Tropicale Amissa Bongo, devenue un rendez-vous incontournable en Afrique en 15 éditions, est lancée ce lundi à partir de la ville de Bitam. Les coureurs auront une semaine pour boucler les 1.035 km répartis en 7 étapes dont celle d’Ebolowa (Cameroun).

Mise sur orbite en 2006, la Tropicale Amissa Bongo n’a cessé de gagner en popularité aussi bien à l’intérieur qu’en dehors du pays. L’épreuve signe l’ouverture de la saison cycliste internationale avec le Down-Under Tour en Australie.

Les participants auront trois jours pour parcourir les routes du Woleu-Ntem, dans le nord, avant de s’attaquer aux quatre autres provinces du pays : le Moyen-Ogooué à Ndjolé pour l’arrivée de la 3e étape, Lambaréné qui accueillera deux départs d’étape sur les bords de l’Ogooué, dont la plus longue de la semaine le quatrième jour vers Mouila (190 km), chef-lieu de la Ngounié.

Les coureurs seront ensuite dans la province de l’Estuaire pour boucler la 5e étape (Kango), avant de mettre le cap sur l’Ogooué-Maritime à Port-Gentil. La 6e étape se tiendra dans les rues de la cité pétrolière. Et comme à l’accoutumée, les organisateurs ont programmé que les cyclistes s’affronteront à l’occasion de la dernière journée sur le front de mer à Libreville, la capitale, avec un départ depuis la zone économique de Nkok.

«C’est vrai qu’au début, nous n’aurions jamais pensé être encore là 15 ans après. Mais après les trois ou quatre premières éditions, nous nous sommes rendu compte que la mayonnaise avait pris et que le pays s’attachait beaucoup à cette compétition qui fait aujourd’hui partie du patrimoine national du Gabon», se réjouit Benjamin Burlot, le directeur de la Tropicale Amissa Bongo. _