REUNION DE l’ACRAM A LIBREVILLE
Ouverture ce jour

Ce mercredi s’ouvrira à Libreville la 8ème assemblée générale de l’Agence des Cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM). La ministre gabonaise en charge de la Promotion des investissements, Carmen Ndaot, s’est entretenue ce mardi à son cabinet avec Enselme Gouthon, président de ladite organisation, qui était accompagné de Thierry Mboutsou et Ismaël Ndjewe Ndomba respectivement DG de la Caistab: Caisses de Stabilisation et de Péréquation et Secrétaire Executif de l’ACRAM.

L’appui et le dynamisme apporté par le Gabon au développement de cette association internationale, les principales problématiques liées à la gestion de l’offre et de la demande du café robusta d’Afrique ainsi que les opportunités d’investissement dans la transformation du café au Gabon et en Afrique étaient au menu des échanges.

L’ACRAM est une association internationale sans but lucratif regroupant les opérateurs privés et publics intéressés par la filière café Robusta d’Afrique et de Madagascar. C’est à la suite de la mise en liquidation de l’Organisation Africaine et Malgache du Café (OAMCAF) en 2007, qu’est née l’idée de créer une structure nouvelle à même de redynamiser le secteur caféier du Robusta en Afrique.

L’Agence des Cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar a été lancée le 20 novembre 2007 à Yaoundé, en marge du 1er Forum africain des cafés et de la 47ème assemblée générale annuelle de l’Organisation Interafricaine du Café (OIAC).
A Libreville le 17 novembre 2008, les représentants des 25 pays membres de l’OIAC ont participé au lancement officiel de l’Agence des Cafés Robustas d’Afrique et de Madagascar (ACRAM), en marge de la 48ème assemblée générale annuelle de l’OIAC.