DIAGNOSTIC DU SECTEUR PRIVE
Port-Gentil accueillera une mission de la BM

Le Ministre de la Promotion des Investissements a reçu au début de cette semaine à son cabinet une délégation de la Banque Mondiale (BM) conduite par sa Représentante Résidente au Gabon, Alice Ouedraogo. Une rencontre qui a permis de savoir, entre autres, que Port-Gentil fait partie des villes choisies dans le cadre de la mission de la Banque visant à évaluer les forces, faiblesses et contraintes qui caractérisent le secteur privé au Gabon.

L’objet de la rencontre entre la BM et Carmen Ndaot était la présentation par la l’institution de sa mission de préparation d’un nouveau diagnostic du secteur privé au Gabon. Durant deux semaines les experts de la Banque vont en effet rencontrer et consulter à Libreville et Port-Gentil les différents ministères sectoriels, les institutions publiques et le secteur privé avec comme objectif de dégager les principales contraintes qui empêchent la réalisation des opportunités d’investissement au Gabon et d’identifier les réformes clés nécessaires.

Le diagnostic permettra de formuler des propositions concrètes qui favoriseront la relance des investissements privés dans les secteurs prioritaires (le transport, l’agriculture, le bois…) et contribueront à la diversification du tissu économique du pays et enfin, à la création d’emplois pour la jeunesse gabonaise. C’est durant le mois de mai de cette année que la Banque Mondiale remettra le rapport de cette mission aux plus hautes autorités de notre pays.

A rappeler que la crise économique née de l’effondrement des cours du pétrole il y a cinq ans a frappé de plein fouet le secteur privé de Port-Gentil. Conséquence : des entreprisses ont dû fermer, de nombreux employés ont été victimes de licenciement économique, le pouvoir d’achat des ménages ont baissé significativement.

Aujourd’hui, la cité pétrolière cherche à profiter de la reprise de la croissance pour donner un nouveau souffle à ses entreprises.