Vendredi 22 Septembre 2017

politique

Sommet de l’Union Africaine

Ali Bongo Ondimba à Addis Abeba

Publié le dimanche 29 janvier 2017  Par  Le Défi Gabon

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, est arrivé hier à Addis Abeba, en Ethiopie où il prendra part les 30 et 31 janvier prochains à la 28ème Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA).

Pendant ces deux jours d’assemblée, le numéro un gabonais et ses pairs feront l’examen de différents points tels que le financement de l’Union africaine, la Zone de libre-échange continentale, ou encore la demande d’admission du Maroc comme membre de l’Union africaine après 32 ans d’absence.

Ces assises continentales seront également marquées par l’élection très attendue du nouveau président de la Commission de l’UA : parmi les cinq candidats en lice pour la succession de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini Zuma, un ancien diplomate onusien originaire du Sénégal, le Dr. Adboulaye Bathily, et quatre ministres des affaires étrangères : Dr Amina C. Mohamed du Kenya ; M. Moussa Faki Mahamat du Tchad ; M. Agapito Mba Mokuy de la Guinée équatoriale ; et Mme Pelonomi Venson Moitoi du Botswana.

En prélude à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, les leaders africains dont Ali Bongo Ondimba, examineront, ce dimanche au cours d’une retraite, le rapport sur la réforme institutionnelle de l’Union africaine et de ses organes qui sera présenté par Paul Kagamé, président de la République du Rwanda.

Parce que les jeunes, qui représentent 70% de la population africaine, sont l’avenir du continent, les chefs d’Etat africains ont choisi comme thème pour 2017 : « Tirer pleinement parti du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ».

Fer de lance du développement de notre pays, la jeunesse fait partie des priorités des politiques implémentées par le chef de l’Etat depuis son accession à la magistrature suprême. Investissements dans l’éducation, le développement de l’entrepreneuriat et l’accès à la technologie : tout est mis en œuvre pour que les jeunes aient les mêmes chances d’accéder à un emploi.

Depuis le 22 janvier dernier, les organes délibérants de l’Union Africaine, les représentants des communautés régionales, ceux de la société civile, du secteur privé, de la diaspora et des organisations partenaires prennent part aux travaux de la 28ème session ordinaire de l’organisation panafricaine.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Régies financières
Les syndicalistes ont rencontré le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics

Le processus de dialogue est désormais enclenché. La grève initiée par l’intersyndicale des Régies financières ne profitera à personne, et... 

jeudi 21 septembre 2017

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales