Vendredi 22 Septembre 2017

politique

PSGE

S’adapter aux nouvelles donnes

Publié le vendredi 17 mars 2017  Par  Le Défi Gabon

Pour la période 2016 à 2020, le Bureau de Coordination du Plan Stratégique Gabon Emergent a pour mission de continuer la diversification de l’économie à travers les trois piliers de croissance. Le financement et la bonne gouvernance seront la clé du succès. Les gabonais attendent des résultats palpables.

Mais le BCPSGE doit aussi tenir compte du nouveau contexte marqué par le lancement d’un plan de relance économique. Un plan qui devrait être mis en œuvre en collaboration avec le Fonds Monétaire international.

La vision et le programme de développement que le président Ali Bongo Ondimba a proposés aux Gabonais courent jusqu’en 2025. En 2016, on peut dire que les fondations d’une nouvelle économie ont été construites et les murs commencent à être érigés malgré un changement de conjoncture du fait de la chute du cours du pétrole.

Entre 2009 et 2016, le président Ali Bongo Ondimba a mis en place une nouvelle stratégie de développement. Il a dû nettoyer le système à coup de réformes plus ou moins bien accueillies. La bonne gouvernance a fait des mécontents, incitant certains alliés politiques à devenir des opposants. Pour son premier septennat, le chef de l’Etat a mis en œuvre les facteurs clés du développement.

Les actions en faveur de la bonne gouvernance se poursuivent dans le but d’assainir les finances de l’Etat et de mobiliser des ressources pour financer les projets structurants.

A savoir que le volet infrastructures est le second pilier du PSGE. Il concerne l’énergie, les transports et les NTIC. Le schéma directeur national d’infrastructure a été adopté, suivi de la mise en place d’une Agence nationale qui le met en œuvre. Ali Bongo Ondimba a commencé le chantier de la bonne gouvernance, avec des réformes économiques et judiciaires.

L’Etat a mis en place une Agence nationale de promotion des investissements et un Haut Conseil pour l’Investissement. Pour la période 2020-2025, le PSGE se concentrera aussi sur le partage des fruits de la croissance. Des résultats dans les domaines de la santé, du logement et de l’éducation rehausseront les avancées dans le domaine de la diversification et de la croissance économique.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Régies financières
Les syndicalistes ont rencontré le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics

Le processus de dialogue est désormais enclenché. La grève initiée par l’intersyndicale des Régies financières ne profitera à personne, et... 

jeudi 21 septembre 2017

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales