Vendredi 22 Septembre 2017

politique

Rumeurs propagées par l’opposition

Ferme condamnation officielle

Publié le jeudi 13 avril 2017  Par  Le Défi Gabon

Le ministère de l’Intérieur condamne fermement les informations diffusées par contacts téléphoniques et sur les réseaux sociaux indiquant la mise sous contrôle par ce département de toutes les communications en République Gabonaise à compter du 12 avril 2017.

Ce département ministériel réfute catégoriquement « ces allégations mensongères allant à l'encontre des libertés individuelles et rassure les usagers des Technologies de l'Information et de la Communication au Gabon ». Dans un communiqué, le service de communication du ministère a indiqué qu'une telle pratique ne peut avoir cours dans un État de droit.

Tout en rassurant les usagers, le ministre de l'Intérieur a instruit ses services pour diligenter une enquête afin de « mettre hors d'état de nuire les auteurs à l'origine de telles informations aux lourdes conséquences ». Le Ministre invite en outre les usagers des réseaux sociaux à rester vigilants et à avoir le discernement face aux multiples informations distillées par l’opposition sur la toile.

A savoir que les activistes sur le web à la solde de la coalition d’opposants autour de Jean Ping, candidats malheureux à la dernière présidentielle qui est de plus en plus isolé sur la scène politique, ont intensifié ces derniers jours les opérations de désinformation. Objectif : détourner l’attention de l’opinion du Dialogue politique inclusif qui se déroule actuellement au Gabon.

De source proche du quartier général de l’ex-chef de la commission de l’Union africaine, ces cyberactivistes ont été spécialement formés pour semer la zizanie sur la toile et sont encadrés par des professionnels étrangers rémunérés directement par un proche parent de Ping qui vit en Occident.

Ce qui fait que les résultats de l’enquête confiée aux services du ministre Lambert-Noël Matha sont attendus avec impatience par bon nombre de Gabonais et particulièrement des observateurs avertis de la vie publique qui suivent de près le comportement des leaders de l’opposition dont une partie veut aujourd’hui tourner la page des querelles postélectorales.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Régies financières
Les syndicalistes ont rencontré le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics

Le processus de dialogue est désormais enclenché. La grève initiée par l’intersyndicale des Régies financières ne profitera à personne, et... 

jeudi 21 septembre 2017

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales