Jeudi 21 Septembre 2017

social

Prévention et gestion des catastrophes

Une réflexion à l’échelle régionale

Publié le lundi 01 mai 2017  Par  Le Défi Gabon

Organisé sous l’égide de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), en partenariat avec le Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et de l’Hygiène Publique chargé de la Décentralisation et du Développement Local, un atelier s’est tenu à Libreville sur la prévention et gestion des catastrophes.

.

Le Ministre Lambert-Noël Matha y était présent, tout comme le Secrétaire Général Adjoint de la CEEAC, Marie Thérèse Chantal Mfoula et plusieurs partenaires au développement notamment l’Union européenne, la Banque Mondiale, le Programme des Nations Unies pour le Développement. La rencontre revêt selon les organisateurs un enjeu primordial dans la sous-région.

Les partenaires ont, chacun, exprimé une gratitude particulière au gouvernement gabonais pour avoir autorisé et facilité la tenue de cette conférence qui a vu la participation de onze pays qui ont planché durant quatre jours sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et kles meilleures manières de s’y prendre.

Madame Marie Thérèse Chantal Mfoula épouse Nganongo a pour sa part indiqué que, cet ensemble communautaire de par sa politique actuelle est à même de mobiliser une équipe en 24h en cas de catastrophe. Pour elle, ceci est la résultante d’une synergie pluridisciplinaire sur la gestion des catastrophes.

Le Gabon, à l’instar des autres pays de la sous-région et partant du reste de la planète, est exposé aux menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels tels les glissements de terrain, les inondations et les vents violents qui causent de nombreuses épidémies.

Évoquant le cadre de la rencontre de Libreville, Lambert-Noël Matha a déclaré, quant à lui, que les mesures préventives valent mieux que celles dites curatives ; avant de poursuivre que le Gabon avait pleinement pris conscience que toutes les catastrophes qui sèment la désolation dans le monde n’arrivent pas qu’aux autres.

Le Ministre est revenu par ailleurs sur les instructions du Président de la République contenues dans le Plan Stratégique Gabon Emergent relatives à la prévention et à la gestion des catastrophes. Pour lui, le Gabon a choisi d’inscrire son action dans la conjugaison des compétences.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique social qui pourraient vous intéresser

Lutte contre la corruption
Les parlementaires en formation

Les 19 et 20 septembre, députés et sénateurs gabonais vont bénéficier d’une formation prodiguée par des experts de l’Office des Nations U... 

mardi 19 septembre 2017

Enseignement supérieur
Suspension de la hausse des frais d’inscription

La hausse des frais d’inscription à l’Université Omar Bongo (UOB) est momentanément suspendue. En effet, suite à une requête déposée par... 

mardi 19 septembre 2017

Climat social
Instaurer l’apaisement

Madame Madeleine Edmée Berre, Ministre de la Promotion des Investissements Privés, du Commerce et de l'Industrie et son Ministre Délégué, Mada... 

lundi 18 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique social

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales