Jeudi 21 Septembre 2017

politique

Conseil des Ministres

Priorité à l’économie

Publié le dimanche 21 mai 2017  Par  Le Défi Gabon

Sous la présidence du Chef de l’Etat, le Conseil des Ministres s’est réuni ce vendredi 19 mai 2017 au Palais de la Présidence de la République. Un Conseil qui accordé une place de choix à l’économie.

Aussi, les participants ont commencé par saluer l’inauguration officielle le 8 mai 2017 par le Président de la République de l’usine de traitement de manganèse de la Société « Nouvelle Gabon Mining » situé à Biniomi près de Franceville (Province du Haut-Ogooué).

Fruit d’un partenariat public-privé, entre un groupe indien et l’Etat, la réalisation de cette nouvelle entité économique s’inscrit dans le processus de mise en œuvre du Gabon industriel et vise à l’extension de notre tissu de production, tout en permettant d’accroître à court terme les exportations de manganèse. Pour l’année 2017, Nouvelle Gabon Mining produira 300 000 tonnes de manganèse pour une progression à 2 000 000 de tonnes en 2019.

Ensuite, le Conseil des Ministres a affirmé sa satisfaction par rapport au fait que le Plan de Relance de l’Economie en abrégé PRE, pour la période 2017-2019 ait été présenté et approuvé. Un plan qui vise l’amélioration du bien-être des populations, en accélérant la mise en œuvre du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

Ainsi, conformément à l’engagement du Premier ministre devant l’Assemblée Nationale, le PRE a pour objectifs de : ramener le déficit budgétaire à un niveau inférieur à 3 % du PIB dans les trois ans ; d’ atteindre un taux de croissance moyen proche des performances enregistrées entre 2010 et 2014 ; de renouer avec un solde positif de la balance des paiements, afin de reconstituer les réserves monétaires extérieures et ainsi rétablir une bonne couverture de notre monnaie ; et de ramener l’encours de la dette à un niveau inférieur ou égal au plafond stratégique établi par le Gouvernement.

Loi de finances rectificative

A signaler également que le Conseil a approuvé le projet de loi portant modification de certaines dispositions de la loi n° 026/2016 du 06 Janvier 2017 déterminant les ressources et les charges de l’Etat pour l’année 2017. Ce projet de loi de finances rectificative se conforme aux instructions du président Ali Bongo Ondimba de poursuivre la mise en œuvre des réformes en faveur d’une diversification de notre économie et son émergence à l’horizon 2025.

Ledit projet de loi intervient dans un contexte de conclusion, avec le Fonds Monétaire International (FMI), des négociations portant sur le Plan de Relance de l’Economie (PRE), qui a pour objectif de corriger les tendances baissières de l’économie.

Pour l’année 2017, les prévisions du cadrage macroéconomique et budgétaire affichent des opérations budgétaires et de trésorerie équilibrées en ressources et en charges à 2 860 milliards F cfa contre 2 477, 5 milliards F.cfa dans la loi de finances initiale, soit une augmentation de 382,5 milliards F.cfa.

Les recettes du budget de l’Etat s’établiraient à 1 714, 6 milliards F.cfa contre 1 858,4 milliards F.cfa dans la loi de finances initiale, soit une diminution de 143,8 milliards de F.cfa.

Arrêtées à 1 886, 7 milliards F.cfa, les dépenses budgétaires, quant à elles, connaissent une augmentation de 4,2 % par rapport à la loi de finances initiale. Elles sont composées des charges financières de la dette, des dépenses courantes, des dépenses d’investissement et des autres dépenses.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017

Ressources humaines de l’Etat
Au cœur d’une vaste réforme

Lors du dernier séminaire gouvernemental qui s’est déroulé les 14 et 15 septembre sur un site balnéaire proche de Libreville, la capitale gab... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales