Samedi 23 Septembre 2017

politique

Réformes institutionnelles et électorales

Le nouveau défi gabonais

Publié le lundi 29 mai 2017  Par  Le Défi Gabon

Le dialogue national a donné ses conclusions : scrutin uninominal à deux tours au lieu d’un, nouveau redécoupage électoral avec la réforme de la CENAP qui sera remplacée par le Centre gabonais des élections (CGE), renforcement des conditions de création des partis politiques avec l’assouplissement de l’âge pour créer un parti, financement plus transparent des partis politiques…

Ouvertes le 28 mars dernier, ces assises ont mobilisé plus de 2 000 acteurs de la société civile ainsi que 54 partis politiques de la majorité et de l’opposition. Et selon les observateurs, les réformes recommandées vont bouleverser considérablement les règles du jeu politiques dans le pays. Bref, un véritable défi dont la réalisation ne manquera pas d’être suivie de près sur le continent et même au-delà.

Raison pour laquelle le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a tenu à saluer la maturité des personnes qui ont participé au dialogue politique et « qui ont travaillé pour parvenir à cet accomplissement ». Pendant plus de cinq semaines, les quatre commissions ont à travers des propositions audacieuses « jeté les bases de l’écriture de pages nouvelles de l’histoire institutionnelle de notre pays ».

Le président de la République qui a également insisté sur le fait que l’objectif premier est de conforter davantage le peuple dans son rôle de « source de légitimité du pouvoir » en renforçant les conditions d’intégrité et de transparence des scrutins et en améliorant la représentativité politique des citoyens ».

Le co-président pour le compte de l’opposition, M. Pierre Claver Maganga Moussavou, a pour sa part salué la tenue de « ce dialogue qui tout en replaçant les citoyens gabonais au centre de nos décisions, devrait fonder durablement le chemin de la transparence et d’un état de droit démocratique. »

A noter enfin que les différentes parties prenantes ont également procédé à la signature d’un protocole d’accord à la suite duquel le chef de l’Etat s’est engagé à aider les institutions compétentes à traduire en lois, règlements et décisions les propositions issues du dialogue politique.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Régies financières
Les syndicalistes ont rencontré le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics

Le processus de dialogue est désormais enclenché. La grève initiée par l’intersyndicale des Régies financières ne profitera à personne, et... 

jeudi 21 septembre 2017

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales