Mercredi 20 Septembre 2017

economie

Baisse des tarifs portuaires de Bolloré

Une mesure attendue depuis longtemps

Publié le lundi 19 juin 2017  Par  Le Défi Gabon

Le lancement des activités du port commercial de la Zone Economique (GSEZ), a donc fini par amener le groupe Bolloré, gestionnaire du port d’Owendo, de revoir significativement à la baisse les coûts de ses prestations. Une mesure que de nombreux Gabonais suggéraient depuis longtemps afin que la lutte contre la vie chère soit plus efficiente.

Via sa filiale la Société de terminaux des containers du Gabon, le groupe vient ainsi de réduire ses tarifs. Cette décision, selon certaines sources, aurait été prise en réponse aux prix plus abordables des prestations annoncés par GSEZ Ports. Lesquels s’annoncent 25% plus bas que ceux pratiqués jusque-là par le groupe français.

Jusque-là, au Gabon, les opérateurs économiques et les consignataires n’avaient d’autres choix que le port d’Owendo, malgré la politique tarifaire jugée « hors norme », pratiquée par Bolloré. Ajouté à ce tableau, la vétusté des infrastructures portuaires d’Owendo, qui ne correspondaient plus au contexte actuel.

Souvent accusé par la société civile gabonaise et plusieurs associations de droits de consommateurs, d’être responsable du coût élevé de la vie au Gabon, Bolloré était resté impassible, du fait de sa situation de monopole. Jusqu’à ce jour.

« Les marges pratiquées par les prestataires sont exagérées », avait même reconnu le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), Rigobert Ikambouayat Ndeka.

Autre accusation portée à son encontre, selon l’agence Ecofin, c’est le non-respect du cahier de charge au sujet du développement portuaire d’Owendo, dont elle avait eu pour principale mission d’en faire un hub en Afrique centrale, voir « une référence sur le continent ».

Visiblement acculé par tous ces griefs, le 14 juin 2017, dans un courrier adressé aux opérateurs économiques, le groupe Bolloré a enfin décidé d’une réduction des coûts des prestations d’acconages et de relevage pour les containers pleins à l’import.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique economie qui pourraient vous intéresser

Prix à la consommation
Une baisse attendue sur 167 produits

La nouvelle mercuriale est entrée en vigueur depuis le 18 septembre pour une durée de six mois. Les prix de quelque 167 produits concernés devra... 

mardi 19 septembre 2017

Paul inaugure sa boutique à Libreville
Un signe de la confiance des investisseurs

La mythique chaine française de boulangerie, de pâtisserie et de restauration, Paul, vient d’ouvrir une boutique à Libreville. Les habitants d... 

lundi 18 septembre 2017

Hévéaculture
11 milliards de francs CFA investis

S’affranchir de la dépendance des revenus du pétrole. La mission est claire pour le gouvernement gabonais qui s’active notamment sur le front... 

jeudi 14 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique economie

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Communiqué final du Conseil des Ministres du mercredi 13 septembre 2017

Discours Ali Bongo Conference UN sur les Oceans

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales