Jeudi 21 Septembre 2017

politique

Mission de la CPI au Gabon

Un éclairage s’impose

Publié le mercredi 21 juin 2017  Par  Le Défi Gabon

Les missionnaires de la Cour pénale internationale ont programmé cette semaine un séjour au Gabon. Et contrairement à ce que tentent de faire croire les activistes à la solde de l’opposant Jean Ping, ils sont là pour collecter des informations sur les événements post-électoraux, à la demande du gouvernement gabonais.

Il est en effet important de préciser que la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert un examen préliminaire sur la situation du Gabon, après une requête formulée par les autorités légales.

Des violences ont été constatées au lendemain de l’annonce des résultats provisoires du scrutin présidentiel et des édifices publics et privés, ainsi que plusieurs commerces, ont subi des dégâts ou ont été saccagés. Des pertes en vies humaines ont également été enregistrées tout en entraînant des pertes en vies humaines.

Rappelons que c’est en septembre 2016 que le ministère gabonais de la Justice a introduit une requête à la CPI. Dans ce cadre, pour la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, l’examen préliminaire sur la situation du Gabon va déterminer si les faits sont suffisants « pour l'ouverture d'une enquête.»

Aussi, les agissements et les propos tenus par l’opposition et particulièrement par Jean Ping, candidat malheureux de la présidentielle du 27 août 2016, seront des éléments étudiés de près par les membres de la mission.

Dans le préambule de sa requête, le gouvernement a mis en avant les émeutes qui ont marqué la proclamation des résultats provisoires mais aussi les différents appels à la violence faits par le camp Ping durant la période pré-électorale.

Il est utile enfin de préciser que le répertoire des crimes qui sont du ressort de la CPI comprend : le crime de génocide ; les crimes contre l’humanité ; les crimes de guerre et le crime d’agression.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017

Ressources humaines de l’Etat
Au cœur d’une vaste réforme

Lors du dernier séminaire gouvernemental qui s’est déroulé les 14 et 15 septembre sur un site balnéaire proche de Libreville, la capitale gab... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales