Jeudi 21 Septembre 2017

social

Zone de Doussala

Futur grenier à riz du Gabon

Publié le jeudi 22 juin 2017  Par  Le Défi Gabon

Selon les statistiques officielles, les denrées alimentaires représentent 18% du volume de produits importés, et constituent le deuxième poste d’importations du Gabon. L’impact négatif de ces importations sur la balance commerciale du pays, s’amplifie davantage avec la chute des cours du pétrole.

Pour sortir de cette dépendance, le Gabon envisage de cultiver du riz dans la zone de Doussala, province de la Ngounie (sud du pays). Car, pour couvrir ses besoins en riz aujourd’hui, le Gabon importe principalement de Thaïlande et du Vietnam.

495 000 hectares pourraient servir à la culture du riz au Gabon notamment dans le sud du pays où l’on a déjà produit cette spéculation par le passé. Il est question de permettre aujourd’hui aux populations de consommer des produits locaux, sains et moins chers.

Mais avant cela, assure le ministère de l’Agriculture, l’on devrait procéder une étude de marché qui permettrait d’apprécier les prix, les variétés prisées par les populations ainsi que les coûts, question de donner aux ménagères la possibilité de l’acheter à un prix raisonnable.

A terme, la culture de ce riz qui serait de 15 à 20% moins cher que les variétés commercialisées actuellement, débouchera sur des économies d’échelle et interviendra dans l’équilibre de la balance commerciale du pays.

Pour y parvenir, le gouvernement table pour un début sur une superficie de 20 000 hectares. L’idée à terme, c’est de développer une filière céréales, qui contribuera à réduire le coût des denrées alimentaires. Une perspective qui tombe à pic au moment où des bruits, bien que démentis par les autorités, courent sur la qualité du riz commercialisé dans le pays.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique social qui pourraient vous intéresser

Lutte contre la corruption
Les parlementaires en formation

Les 19 et 20 septembre, députés et sénateurs gabonais vont bénéficier d’une formation prodiguée par des experts de l’Office des Nations U... 

mardi 19 septembre 2017

Enseignement supérieur
Suspension de la hausse des frais d’inscription

La hausse des frais d’inscription à l’Université Omar Bongo (UOB) est momentanément suspendue. En effet, suite à une requête déposée par... 

mardi 19 septembre 2017

Climat social
Instaurer l’apaisement

Madame Madeleine Edmée Berre, Ministre de la Promotion des Investissements Privés, du Commerce et de l'Industrie et son Ministre Délégué, Mada... 

lundi 18 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique social

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales