Vendredi 22 Septembre 2017

social

Environnement

18 millions de dollars de CAFI pour le Gabon

Publié le jeudi 29 juin 2017  Par  Le Défi Gabon

Le gouvernement du Gabon et l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI) se sont accordés à travers une lettre d’intention sur un financement de 18 millions de dollars américains pour protéger les forêts du pays et accélérer la lutte contre le changement climatique.

Quelques semaines après l’annonce faite par les Etats-Unis d’altérer dramatiquement leur approche sur le climat, le Gabon souhaite donner un signal fort au monde entier en montrant sa détermination à honorer ses engagements pris sous l’Accord de Paris. Le Gabon se donne les moyens avec CAFI à réduire de 50% de ses émissions de CO2 d’ici 2025 (comme stipulé dans sa Contribution Nationale Déterminée sous la Convention sur le Climat).

Et pour le gouvernement gabonais, l’engagement des pays donateurs de CAFI à soutenir sa politique de développement durable constitue une marque de reconnaissance des efforts consentis depuis plusieurs années en optimisant le modèle de développement tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité.

Les autorités gabonaises qui ont aussi indiqué que cet accord « réaffirme encore une fois notre totale adhésion à l’Accord de Paris pour lequel l’Afrique doit maintenir ses engagements en dépit des positions des autres, comme l’a rappelé, il y a plusieurs jours, à la Conférence des Ministres Africains de l’Environnement, Son Excellence M. Ali Bongo Ondimba, Coordonnateur du Comité des Chefs d’Etats Africains sur le Climat. »

Le financement de CAFI permettra de soutenir le pays à atteindre cet objectif, mais aussi à le mesurer et ceci au rythme soutenu voulu par le Gouvernement gabonais. La Lettre d’intention est articulée autour de trois objectifs ambitieux : un plan national d’affectation du territoire, un système d’observation des forêts et des ressources naturelles, et la mise en œuvre d’une gouvernance forestière renforcée.

Le Gabon est l’un des pays au couvert forestier le plus important au monde, représentant 88% du territoire. Le gouvernement a depuis longtemps tenu à préserver ses ressources naturelles, grâce, notamment, à son vaste réseau de parcs nationaux et aires protégées et à un code forestier qui impose une gestion durable.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique social qui pourraient vous intéresser

Education nationale
Les internats des lycées bientôt réhabilités

D’ici quelques temps, les immeubles abritant les internats des lycées dans différentes régions du pays seront réhabilités. Les travaux visen... 

vendredi 22 septembre 2017

Communication
Conclave décisif pour l’Union africaine de radiodiffusion à Libreville

Le conseil exécutif de l’Union africaine de radiodiffusion est en conclave dans la capitale gabonaise jusqu’à la fin de cette semaine où la ... 

vendredi 22 septembre 2017

Lutte contre le changement climatique
Le président gabonais en chef de file

Coordonateur du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques, le Président Ali Bongo Ondimba a appelé ... 

vendredi 22 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique social

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales