Vendredi 22 Septembre 2017

economie

Pour amorcer la croissance

Abbas Mahamat Tolli donne son avis

Publié le mardi 18 juillet 2017  Par  Le Défi Gabon

Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a soutenu que la monnaie, prise de façon isolée, n’est pas déterminante pour amorcer la croissance économique. Pour lui, il faut agir sur d’autres facteurs, à savoir : investir dans les dépenses d’avenir (éducation, santé), des projets à fort potentiel (infrastructures énergétiques, transports), le capital humain, environnement des affaires et dans l’outil de production.

C’était lors de la session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), tenue le 11 juillet à Yaoundé, qu’Abbas Mahamat Tolli a donné son point de vue sur le sujet. Il a également tenu à préciser que ce n’est pas la France qui décide du maintien dans la zone FCFA mais les six pays [Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad] de la Cemac qui avaient souverainement décidé de se départir chacun de sa propre souveraineté de battre une monnaie.

Le gouverneur de la Beac de poursuivre que la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) bénéficie de la garantie du Trésor français. ‘’Lorsque le niveau de réserves dans le compte des opérations est complètement négatif, ces pays de la Cemac ont des possibilités de tirages illimités pour couvrir leurs importations. Et pour que ce mécanisme soit assez fonctionnel, la Cemac met 50% de ses réserves pour garantir justement ses transactions’’.

Abbas Mahamat Tolli a également tenu à rappeler que la contrepartie de tout ce que nous avons à l’étranger, nous l’avons en monnaie locale. ‘’Aujourd’hui, le Trésor français est payé pour emprunter l’argent sur les marchés. C’est-à-dire qu’il arrive à lever des fonds pour financer le budget français à des taux nominaux négatifs’’, a-t-il expliqué avant d’ajouter que dans nos accords négociés, nos dépôts sont rémunérés à plus de 0,75.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique economie qui pourraient vous intéresser

Port d’Owendo
L’Etat a pensé à l’intérêt de la population

La plainte déposée par le groupe Bolloré devant le Centre international de règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) contr... 

vendredi 22 septembre 2017

Infrastructures
Meridiam dans le capital du port d’Owendo

Un partenariat stratégique vient d’être signé entre l’opérateur portuaire Gabon special economic zone (GSEZ) et le fonds d’investissement... 

vendredi 22 septembre 2017

Aménagement
Bientôt la vente des parcelles à la Baie des Rois

Après le début des travaux de viabilisation, les promoteurs annoncent pour très bientôt la commercialisation des parcelles sur le site dénomm... 

jeudi 21 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique economie

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales