Jeudi 21 Septembre 2017

social

Françoise Dahishimiye

Reçue par le Ministre de l’Egalité des Chances

Publié le mardi 18 juillet 2017  Par  Le Défi Gabon

Françoise Dahishimiye, Directeur Pays ONUSIDA, accompagnée d’un de ses collaborateurs, a été reçue ce vendredi 14 juillet 2017 dans la matinée, par le ministre de l’Egalité des Chances, Blaise Louembe.

Il était question pour les deux parties, d’échanger sur la collaboration de l’ONUSIDA et dudit département ministériel, particulièrement sur l’évolution des méthodes de traitement du VIH au Gabon. Elle a insisté sur le fait de pouvoir ralentir l’évolution du virus en adoptant les nouvelles dispositions de l’OMS en matière de traitement quant au ralentissement de l’évolution de la maladie.

Françoise Dahishimiye a félicité le pays, pour avoir une des meilleures prises en charges du VIH en Afrique Central et les services de santé tels les CTA et aussi pour ses efforts visant à mettre un terme à la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

La séance de travail a porté sur de multiples thèmes en rapport avec l'innovation et l'intégration de traitement tel que le « test and treat » qui a pour but de dépister les séropositifs et d’automatiquement les prendre en charges avec un traitement adéquat, qui au bout de six mois rend la charge virale quasi inexistante à condition que la prise quotidienne du traitement soit continue et suivie. Cette méthode redonne de l’espoir et de la force aux personnes malades et sera un moteur pour être dépisté au plus tôt.

En matière d’égalité des chances il est bon que soit réduit le taux croissant de la maladie sur l’étendue du territoire a en pratiquant les trois 90. C’est en effet la nouvelle stratégie de l’ONUSIDA qui vise à ce que 90% des personnes infectées connaissent leur statut sérologique sans craindre la stigmatisation à laquelle doivent faire les malades , que 90% des personnes qui connaissent leur statut aient un accès au traitement et que ces 90% qui ont accès au traitement puissent voir leur charge virale diminuer.

Le ministre a invité la nouvelle Directrice à renforcer cette collaboration pour une meilleure complémentarité entre les différents acteurs intervenant dans la lutte contre le VIH/SIDA. Et ceci, afin d’améliorer la prise en charge des malades et de mieux maîtriser l’incidence du VIH au Gabon.

Pour le ministre en charge de l’Egalité des Chances, le renforcement du système de santé pour la riposte au VIH/SIDA représente un défi majeur du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique social qui pourraient vous intéresser

Lutte contre la corruption
Les parlementaires en formation

Les 19 et 20 septembre, députés et sénateurs gabonais vont bénéficier d’une formation prodiguée par des experts de l’Office des Nations U... 

mardi 19 septembre 2017

Enseignement supérieur
Suspension de la hausse des frais d’inscription

La hausse des frais d’inscription à l’Université Omar Bongo (UOB) est momentanément suspendue. En effet, suite à une requête déposée par... 

mardi 19 septembre 2017

Climat social
Instaurer l’apaisement

Madame Madeleine Edmée Berre, Ministre de la Promotion des Investissements Privés, du Commerce et de l'Industrie et son Ministre Délégué, Mada... 

lundi 18 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique social

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales