Mercredi 20 Septembre 2017

social

Contrôle des produits forestiers

Une nouvelle brigade dans le Komo- Mondah.

Publié le jeudi 27 juillet 2017  Par  Le Défi Gabon

Le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a présidé ce mercredi 26 juillet 2017 à Ntoum, la cérémonie d’inauguration de la nouvelle brigade de contrôle des produits forestiers. Il a été accompagné du gouverneur de la province de l’Estuaire, Léonard Didérot Moutsinga Kébila, le maire de la commune de Ntoum, Juste Parfait Biyogho, et des membres des gouvernements.

Le Premier ministre s’est félicité de l‘ouverture d’une brigade dans cette localité, parce que : ‘’la filière forêt- bois occupe une place stratégique dans la politique de diversification de notre économie impulsée par le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba’’, a –t-il dit.

Mieux encore, en dotant les eaux et forêts d’un tel cadre de travail, il a demandé aux agents de faire preuve de responsabilité dans la gestion de ce nouvel outil. Il a procédé par la suite à la coupure du ruban symbolique, découvert la plaque commémorative réalisée pour l’occasion et la visite guidée de l’édifice.

Notons que la brigade de contrôle des produits forestiers est un projet totalement financé par la Banque mondiale à travers un prêt d’appui aux politiques de développement pour la gestion des ressources naturelles.

Pour le ministre de l’environnement, c’est un outil qui permettra de mieux contrôler les flux des produits forestiers venant de l’intérieur du pays. L’objectif final étant notamment, la lutte efficace contre une exploitation forestière illégale, la réponse aux exigences en matière de traçabilité de nos produits forestiers et la tenue de statistiques fiables.

La construction est composée d’un bâtiment administratif, des logements d’astreinte des agents affectés dans cette brigade, d’une grande cour et d’un parking grumier. La mise en service de cette brigade à Ntoum se traduit par la présence permanente des agents des Eaux et Foret et permet de réguler l’exploitation forestière dans le département du Komo- Mondah, face aux comportements peu vertueux de certains opérateurs économiques.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique social qui pourraient vous intéresser

Lutte contre la corruption
Les parlementaires en formation

Les 19 et 20 septembre, députés et sénateurs gabonais vont bénéficier d’une formation prodiguée par des experts de l’Office des Nations U... 

mardi 19 septembre 2017

Enseignement supérieur
Suspension de la hausse des frais d’inscription

La hausse des frais d’inscription à l’Université Omar Bongo (UOB) est momentanément suspendue. En effet, suite à une requête déposée par... 

mardi 19 septembre 2017

Climat social
Instaurer l’apaisement

Madame Madeleine Edmée Berre, Ministre de la Promotion des Investissements Privés, du Commerce et de l'Industrie et son Ministre Délégué, Mada... 

lundi 18 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique social

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Communiqué final du Conseil des Ministres du mercredi 13 septembre 2017

Discours Ali Bongo Conference UN sur les Oceans

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales