Jeudi 21 Septembre 2017

economie

Financement de 200 millions USD

Régis Immongault donne des éclairages

Publié le lundi 14 août 2017  Par  Le Défi Gabon

Après l’opération de levée de 200 millions de dollars par le Gabon, via une émission d’obligations sur le marché international des capitaux, l’agence Ecofin a rapporté les éclairages donnés récemment par Régis Immongault. Signalons que les souscriptions se sont élevées à 600 millions de dollars mais le Gabon a décidé de se contenter du montant initial.

Aussi, pour le membre du gouvernement, la finalisation de cette émission traduit la confiance des experts économiques et financiers internationaux dans la capacité de l’économie gabonaise à surmonter à moyen terme les difficultés conjoncturelles auxquelles elle fait face dans un contexte international marqué par plusieurs incertitudes. Ce sentiment est d’autant plus renforcé que l’emprunt obligataire s’est opéré à une période de l’année, l’été, qui n’est pas traditionnellement propice.

A noter que l’opération s’est déroulée dans un contexte de baisse de la notation souveraine de la dette gabonaise par l'agence Moody's, l’obligation gabonaise sur le marché secondaire se vendait en dessous du pair.

Mais Régis Immongault d’ajouter que le gouvernement a su séduire les investisseurs par sa volonté de relancer l’économie et de persévérer dans la mise en œuvre des réformes économiques et financières avec l’appui des partenaires au développement. Il s’agit aussi, selon lui, de donner raison au président de la République qui, très tôt, a instruit le gouvernement pour la mise en place d’un plan de relance économique et d’accélérer les réformes structurelles indispensables pour l’économie gabonaise.

A savoir enfin que l’opération a commencé avec une campagne d’échange avec les principaux investisseurs pour leur présenter les développements économiques et financiers récents, ainsi que les axes stratégiques de la politique économique et sociale mise en œuvre dans le pays.

Cette stratégie a permis d’améliorer la perception du marché ainsi que les rendements de l’obligation gabonaise. S’en est suivi une procédure rigoureuse d’analyse du Gabon par des cabinets juridiques et des spécialistes des questions économiques et financières sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale, judiciaire.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique economie qui pourraient vous intéresser

Groupe Bolloré
Une plainte injustifiable contre l’Etat gabonais

La relation se dégrade entre l’Etat gabonais et le groupe français Bolloré, qui a porté plainte contre le Gabon devant le Centre internationa... 

mercredi 20 septembre 2017

Assurances
Un produit d’assurance innovant

L’assureur Sunu Assurances Gabon innove à travers sa nouvelle relation avec la compagnie de distribution de produits pétroliers Engen Gabon. Le... 

mercredi 20 septembre 2017

Diversification de l’économie
La BAD décaisse 131 milliards FCFA

La Banque africaine de développement (BAD) a décaissé 131 milliards de Francs CFA pour le Gabon au cours des derniers temps. L’appui financier... 

mercredi 20 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique economie

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales