Jeudi 21 Septembre 2017

politique

Jean-Fidèle Otandault

Portrait du nouveau Grand argentier

Publié le lundi 21 août 2017  Par  Le Défi Gabon

Il succède à Mathias Otounga Ossibadjouo à la tête du Ministère du Budget et des Comptes publics. Un poste hautement stratégique surtout dans un contexte de relance économique qui exige une meilleure gestion des deniers publics.

Pour avoir été auparavant Directeur Général de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFiP), Jean-Fidèle Otandault connait la maison. Selon les observateurs, c’est même cet expert-comptable diplômé, commissaire aux comptes agrée CEMAC, qui a mis sur l’orbite de la modernité la gouvernance des finances publiques gabonaises à travers notamment la mise en place du système de Budgétisation par Objectifs de Programmes (BOP).

Jean-Fidèle Otandault est né à Port-Gentil le 8 novembre 1965. Apres des études supérieures débutées à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville et poursuivies en France, cet homme plutôt discret et effacé, passionné de chiffres et adorant l’art culinaire, a mené une grande partie de sa carrière hors de son pays natal.

C’est donc en France qu’il commence sa vie professionnelle en tant que comptable principal à la Banque Générale de Commerce de Paris, puis au sein du groupe Total, d’abord comme cadre financier au Gabon et ensuite, comme directeur financier en Mauritanie, avant d’exercer comme chef de mission dans différents cabinets d’expertise. En 2004, résolu à accompagner les PME dans leur développement, il décide de créer son cabinet d’expertise comptable et de conseil à Evry, près de Paris.

C’est en 2011 qu’il intègre l’Administration gabonaise en qualité de Directeur Général du Contrôle Financier (DGCF). Deux ans plus tard, il se voit confier la réforme du contrôle budgétaire en République gabonaise, réforme de laquelle naît en 2013 la Direction Générale du Contrôle des Ressources et des Charges Publiques (DGCRCP) dont il est le Directeur Général.

En 2015, il est nommé patron de la DGBFiP, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Le gouvernement étant engagé dans un processus de réformes structurelles et organisationnelles, Jean-Fidèle présente cette réforme voulue par le Président Ali Bongo Ondimba comme une marque de la volonté du chef de l’Etat de parvenir à une gestion plus rigoureuse des deniers publics. Avec ses nouvelles responsabilités de grand argentier, le challenge est de taille pour Jean-Fidèle Otandault. Mais le nouveau Ministre d'Etat est connu pour sa capacité à relever les grands défis.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017

Ressources humaines de l’Etat
Au cœur d’une vaste réforme

Lors du dernier séminaire gouvernemental qui s’est déroulé les 14 et 15 septembre sur un site balnéaire proche de Libreville, la capitale gab... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales