Vendredi 22 Septembre 2017

politique

Réforme des finances publiques

Les audits et les études sont indispensables

Publié le vendredi 08 septembre 2017  Par  Le Défi Gabon

C’est parfaitement conscient des enjeux présents et à venir que Jean-Fidèle Otandault, Ministre d’Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics, soutient que le changement doit se poursuivre en matière de gouvernance des finances publiques.

La situation évolue et le pays est à un nouveau tournant de son histoire. Un passé récent riche en travail accompli mais qui impose aussi que l’on se projette vers l’avenir avec lucidité. Un pari qui exige également que l’on puisse travailler sur la base de données actualisées et fiabilisées.

C’est de ce constat que le Ministre d’Etat, réitérant sa volonté d’œuvrer dans un souci permanent de recherche de performance des dépenses publiques et de l’Administration en charge de ces dernières, a missionné ses collaborateurs pour lancer une série d’appel d’offres pour l’audit du fichier solde, des mises à disposition au Trésor Public et sur la performance des subventions et aides publiques. Le Ministère souhaite également commander une étude sur l’optimisation de coût des dépenses de fonctionnement.

L’avis général de passation des marchés a déjà été publié dans un journal de grande diffusion. Objectif annoncé : réaliser davantage d’économies structurelles et poser les bases d’une collaboration plus efficace avec les organisations opérant dans la transformation du pays, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Relance Economique.

A signaler qu’une certaine presse s’est mise à critiquer cette initiative d’audit et d’étude en argumentant que Jean-Fidèle Otandault, en tant qu’ancien patron de la DGBFIP, devait déjà être en possession des informations relatives aux finances de l’Etat.

L’actuel Ministre d’Etat l’est en effet. Il connaît mieux que d’autres le fonctionnement de ce département. Mais, ici ou ailleurs, les compléments d’informations réactualisées et d’expertises sont toujours indispensables surtout à la veille du lancement d’une nouvelle série de réformes. Et ce ne seront pas les partenaires, à l’instar du FMI, qui diront le contraire.

Notons par ailleurs qu’au-delà des attaques menées avec des arguments superficiels, l’action du Ministère du Budget et des Comptes Publics mérite d’être signalée car, n’en déplaise aux autres, elle consolide la volonté de l’Etat d’instaurer la transparence dans les activités publiques, tout en promouvant les entreprises.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Régies financières
Les syndicalistes ont rencontré le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics

Le processus de dialogue est désormais enclenché. La grève initiée par l’intersyndicale des Régies financières ne profitera à personne, et... 

jeudi 21 septembre 2017

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales