Jeudi 21 Septembre 2017

economie

Confédération patronale Gabonaise

Contribution à la lutte contre la vie chère

Publié le vendredi 08 septembre 2017  Par  Le Défi Gabon

La hausse des prix de certains produits de première nécessité mobilise l’ensemble des acteurs économiques du pays. La Confédération patronale Gabonaise (CPG) a apporté sa contribution en participant à la deuxième session du Conseil économique et Social (CES), sous le thème ’’La crise économique et son impact sur le pouvoir d’achat des populations’’.

Alain Ba Oumar du CPG a évoqué notamment la baisse du cours des matières premières : ‘’La baisse générale de l’activité économique qui en découle oblige aussi bien l’Etat que nos entreprises à ajuster leurs dépenses du fait de la baisse constatée des recettes…Ces ajustements nécessaires, opérés aussi bien par le secteur privé que l’Etat, non seulement détruisent le pouvoir d’achat des ménages par la diminution des avantages octroyés aux travailleurs ou par la perte pour certains de leurs emplois, mais ils obligent également les entreprises, faute de demande pour leurs produits et services, à augmenter leurs prix pour tenter de couvrir leurs charges incompressibles’’, a-t-il soutenu.

Dans le même temps, les ‘’tensions de trésorerie’’ vécues par certaines entreprises les obligent à des emprunts, souvent répercutés sur les prix selon Alain Ba Oumar. La CPG préconise dans ce sens l’accélération du paiement des arriérés des entreprises auprès du secteur public. Sur ce plan, la proposition consiste ainsi, d’après les propos du président de la CPG de ‘’baisser les facteurs de production, mettre en œuvre le plan d’apurement de la dette intérieure et enfin, rendre opérant le Haut conseil de l’investissement (HCI)’’.

Aux côtés du Conseil économique et Social, la CPG entend, selon les termes d’Alain Ba Oumar, constituer des ‘’forces de propositions incontournables aux côtés du gouvernement’’.

Rappelons qu’à l’occasion de la session du CES, trois thèmes sont au centre des discussions et du débat : la crise financière, le Plan de relance économique (PRE) et les conséquences de la pollution.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique economie qui pourraient vous intéresser

Aménagement
Bientôt la vente des parcelles à la Baie des Rois

Après le début des travaux de viabilisation, les promoteurs annoncent pour très bientôt la commercialisation des parcelles sur le site dénomm... 

jeudi 21 septembre 2017

Gabon-Maroc
Un Forum sur les investissements

Les locaux de l’ambassade du Gabon à Rabat va accueillir les 14 et 15 septembre prochains un forum économique qui réunira des hommes et femme... 

jeudi 21 septembre 2017

Groupe Bolloré
Une plainte injustifiable contre l’Etat gabonais

La relation se dégrade entre l’Etat gabonais et le groupe français Bolloré, qui a porté plainte contre le Gabon devant le Centre internationa... 

mercredi 20 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique economie

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales