Jeudi 21 Septembre 2017

politique

Commande publique

Un dispositif clé sur le plan socioéconomique

Publié le lundi 11 septembre 2017  Par  Le Défi Gabon

Dernièrement, le Ministère du Budget et des Comptes Publics a fait paraitre un avis de passation des marchés dans le cadre d’une série d’audits et d’études dans son département ministériel. Une initiative qui s’inscrit dans la phase de préparation des réformes à engager dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance des finances publiques, élément clé dans la mise en en œuvre du Plan de Relance de l’Economie.

Nous avons pu également remarquer que pour le compte du Ministère de l’Education Nationale, la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques a rendu public les résultats de l’appel d’offres ouvert relatif à la construction d’établissements scolaires dans les provinces de l’Estuaire et du Haut-Ogooué, ainsi que celui concernant l’édification d’un collège d’enseignement secondaire de Moanda. Plusieurs entreprises gabonaises de différentes tailles ont décroché les marchés : ADS, Ramez, Equateb ...

Tout cela nous démontre l’importance de la commande publique dans le quotidien socioéconomique du pays. Au Gabon comme dans les autres pays de la région, elle représente un enjeu de développement stratégique. Celle-ci s’exprime au travers des procédures de passation de contrats et de leur exécution. Pour le secteur privé local, les investisseurs et les partenaires financiers du pays, ces deux facettes de l’achat public doivent présenter un caractère de sécurité juridique à même de respecter les intérêts de la population et des différentes parties impliquées.

Un avis partagé par le Ministre d’Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics, Jean-Fidèle Otandault, qui a déjà laissé entendre que les projets de réforme et les mesures d’innovation toucheront aussi le pôle marché public.

Signalons que la société Pyxis-Support, spécialisée dans le conseil, la formation et l’ingénierie des marchés nationaux et internationaux, a publié une étude intitulée « Baromètre de la réglementation de la commande publique en zone Cemac ». Et l’étude a démontré que le Gabon dispose de l’un des dispositifs structurels les plus performants en matière de gouvernance de la commande publique. Mais à entendre Jean-Fidèle Otandault, ce bilan satisfaisant n’est que le début d’un processus de long terme car le pays peut encore mieux faire.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique politique qui pourraient vous intéresser

Revendicateurs des régies financières
Ces nantis qui veulent briser la République

Le mouvement syndical mené par les agents des régies financières pour réclamer « des primes et des bonus » de plusieurs milliards de francs ... 

lundi 18 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental
LES RECOMMANDATIONS

Libreville, le 15 septembre 2017

Clôture du séminaire Gouvernemental

LES RECOMMANDATIONS

Au terme des différentes comm... 

dimanche 17 septembre 2017

Ressources humaines de l’Etat
Au cœur d’une vaste réforme

Lors du dernier séminaire gouvernemental qui s’est déroulé les 14 et 15 septembre sur un site balnéaire proche de Libreville, la capitale gab... 

dimanche 17 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique politique

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Maroc-Gabon un forum pour raffermir la coopération économique

ONU DISCOURS INTÉGRAL DU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales