LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

IDYANJA
Les premiers bénéficiaires reçoivent leurs chèques

 

Représentant des membres du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) pour la province de l’Ogooué-Maritime, Jean-Fidèle Otandault a participé à une cérémonie de remise symbolique de  chèques aux premiers bénéficiaires du financement du projet Idyanja, le 7 avril dernier, à Port-Gentil. 

C’est un chèque symbolique de 1 million de FCFA qui a été d’abord remis par Jean-Fidèle Otandault à la Coopérative Mandji Agriculture. Une coopérative  basée au quartier PG2 dans le 2e arrondissement de la commune de Port-Gentil, spécialisée dans la culture maraichère. La coopérative réunit des jeunes de Port-Gentil avec l’ambition de développer leurs activités. Le membre du Bureau politique a invité les bénéficiaires à mériter la confiance des donateurs tout en les incitant à persévérer dans leur secteur d’activité.

La remise de chèques aux premiers bénéficiaires intervient ainsi quelques semaines après l’identification des premiers sélectionnés et un mois après le lancement du projet, réalisé en étroite collaboration avec l’ONG Malachie.

On peut dire que la concrétisation du projet s’accélère. Le membre du Bureau politique, Jean-Fidèle Otandault, a mis l’accent sur la nécessité, au plus vite, de « passer de la parole à l’acte ». Et ce, dans un souci de contribuer à la promesse et à la politique du président Ali Bongo Ondimba de résorber le chômage dans le pays, notamment à travers la création de 10 000 nouveaux emplois par an.

A noter que le projet Idyanja vise à soutenir les jeunes, âgés de 20 à 35 ans, à développer leurs activités professionnelles dans le cadre d’un financement avec des procédures simplifiées et un taux d’intérêt allégé.

Dès le lancement du projet, plusieurs centaines de jeunes se sont rués au siège de l’ONG Malachie afin de déposer leurs dossiers de demande de financement. Car c’est une opportunité pour eux de se prendre en charge. Le projet devrait permettre de créer autour de 500 emplois dans la province de l’Ogooué-Maritime.