LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

INTERCONNEXION ENTRE LE GABON ET LE CONGO
Place à l’inauguration !

 

Ce sera ce vendredi 6 avril 2018 que se tiendra la cérémonie d’inauguration de l’interconnexion par fibre optique entre le Gabon et Congo (Brazzaville). L’événement se tiendra à Bakoumba, ville gabonaise frontalière entre les deux pays, située dans la province du Haut-Ogooué, dans le Sud-Est du Gabon.

La finalisation de ce projet est attendue depuis plusieurs mois. Ce qui donne un caractère particulier à la cérémonie de demain à laquelle prendra part, entre autres, plusieurs membres des gouvernements des deux pays désormais interconnectés dont le ministre d’Etat gabonais en charge de l’Économie numérique, Alain Claude Bilié-By-Nzé et son homologue congolais, Léon Juste Ibombo.

L’interconnexion entre le Gabon et le Congo par fibre optique constitue la première phase de la matérialisation du projet communautaire CAB4 (Central African Backbone) qui vise à connecter tous les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). « Comme retombées attendues au niveau social, l’interconnexion par fibre optique va permettre la réduction des coûts en termes de communication », a rapporté l’AGP.

Démarrés en 2015, les travaux pour relier le Gabon et le Congo ont été financés par la Banque Mondiale. Les maîtres d’ouvrage sont le ministère gabonais de l’Économie numérique et l’agence nationale des infrastructures numériques et de fréquences (ANINF).

L’important ouvrage réalisé pendant deux ans a coûté 15 milliards de francs CFA. Sa mise en service a nécessité, selon le comité mixte paritaire Gabon-Congo, l’élaboration d’une convention spécifique pour traiter des questions caractéristiques liées à l’exploitation des deux réseaux interconnectés. Les deux parties ont convenu de la répartition des quotas à part égale, soit 50% des capacités pour chaque Etat lors de l’activation de l’interconnexion, garantissant la portée des cartes installées dans les outils de transmission de chaque côté de la frontière.