LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

PIERRE-CLAVER MAGANGA MOUSSAVOU
Attendu à Port-Gentil ce 8 mars

 

Dans le cadre de sa tournée nationale, le Vice-Président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou visitera les différents chefs-lieux des provinces du Gabon. Pour son escale dans l’Ogooué-Maritime, il programme ce jeudi 8 mars une rencontre avec les populations de Port-Gentil.

Dans la capitale économique, le VPR va partager la vision du Chef de l’Etat aux populations, conformément aux instructions formulées lors du dernier Conseil des ministres, et relayer les messages et décisions portant sur différents aspects de la vie politique, économique et sociale de notre pays.

Rappelons que Pierre-Claver Maganga Moussavou a débuté sa tournée à l’intérieur du pays ce lundi 26 février par Franceville. Un déplacement sur le terrain qui ne devrait prendre fin que le 9 mars prochain à Libreville.

Du plan de relance de l’économie aux annonces faites le 31 décembre dernier par le Président de la République en passant par les élections législatives qui se tiendront en avril, les Port-gentillais auront ainsi des éclairages sur différents sujets. La vision présidentielle sur la place accordée à la gent féminine pour garantir un développement inclusif sera aussi certainement développée à cette occasion surtout que le 8 mars est aussi la Journée Internationale des Femmes.

Le plan pour résoudre le problème du chômage sera également au centre des échanges. Un phénomène qui touche particulièrement la jeunesse de Port-Gentil surtout après le déclenchement de la crise pétrolière. Rappelons que le Chef de l’Etat a annoncé la mise en œuvre rapide d’une mesure d’exonération temporaire de cotisations sociales pour toute création nette d’emploi, qui permettra de créer 10 000 emplois nouveaux par an.

Le VPR entretiendra en outre les populations sur les tenants et aboutissants du programme de gratuité des frais d’accouchement, le déploiement des cliniques mobiles et des lampadaires solaires, et fournira des explications supplémentaires sur le Fonds d’initiative départementale (FID).