LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

RÉHABILITATION DES ECOLES PUBLIQUES
Phase d’évaluation des offres

 

A la Chambre de commerce de Libreville, vendredi dernier, le directeur général du Budget et des Finances publiques, Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, a dirigé la séance d’ouverture des plis relatifs à l’appel d’offres sur le vaste programme de réhabilitation des écoles publiques, initié par le Président de la République Ali Bongo Ondimba.

Rappelons que l’appel d’offres a été lancé les 14 et 16 mars derniers, conformément à l’objectif contenu dans le discours présidentiel de la Saint Sylvestre d’offrir de meilleures conditions d’apprentissage aux élèves gabonais. Pour sa réalisation, le gouvernement a confié la responsabilité à deux entités de premier plan : le Ministère en charge du Budget et des Comptes publics, à travers la Direction Générale du Budget et des Finances publiques (DGFIP) et l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI).

Le grand projet de réhabilitation des écoles primaires publiques vient ainsi d’entamer une phase importante de sa mise en œuvre. On sait ainsi que 444 PME soumissionnaires ont déposé leurs dossiers, dans le cadre de l’attribution des 180 lots prévus.

L’ouverture des plis a aussi été l’occasion pour le DGBFiP, en présence des partenaires et des membres de la presse nationale, de donner des éclairages sur les méthodes retenues pour l’évaluation des dossiers d’appel d’offres. On sait par ailleurs que sont aussi impliqués dans le processus les DCAF, les contrôleurs budgétaires et les responsables au niveau du Ministère de l’Education nationale.

Aussi, les dossiers, dans le souci d’une gestion transparente du projet, sont traités par trois commissions qui ont été mises sur pied par la DGBFiP avec l’appui technique de l’ANGTI. Ces trois commissions sont autant de filtres afin de prévenir les risques de corruption.

La durée d’examen des documents présentés par les entreprises soumissionnaires devrait s’étaler au maximum sur une durée d’une semaine. Suivra ensuite la phase de sélection finale  et le lancement effectif des travaux de réhabilitation des infrastructures scolaires identifiées.