LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

RISQUES PROFESSIONNELS
Le CNSS sensibilise dans le Woleu-Ntem

 

Une campagne de sensibilisation sur la prévention des risques professionnels, des accidents de travail et les maladies professionnelles est actuellement menée par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dans la province du Woleu-Ntem. Une délégation de la CNSS se trouve depuis le 13 avril à Oyem à cet effet.

C’est la Direction de la prévention des risques professionnels (DPRP) au sein de la CNSS qui mène les actions de sensibilisation. « De manière pratique, c’est une activité de sensibilisation au profit des travailleurs et des employeurs, leur expliquer qu’au niveau de la CNSS, organisme qui collecte notamment les cotisations des travailleurs pour payer un certain nombre de prestations de ces derniers, notamment les prestations des risques professionnels, il existe désormais une direction chargée de ces problèmes », a ainsi expliqué le Docteur Jacques Edouard Emmanuel Roy, Directeur de la prévention des risques professionnels.

« Nous sommes venus à Oyem pour présenter les objectifs principaux de la Direction de la prévention des risques professionnels, et surtout les missions qui seront menées dans le cadre de la prévention des risques professionnels », a-t-il affirmé également. Ces objectifs consistent notamment à préserver l’intégrité physique et mentale des travailleurs et à réduire les coûts liés à la réparation des risques professionnels.

Pour atteindre ces objectifs, la Direction de la prévention doit informer, former, sensibiliser les entreprises-employeurs, les partenaires sociaux, les administrations parapubliques et autres institutions étatiques.  Dans tous les cas, l’accent doit être mis sur l’hygiène et la sécurité au travail. Car c’est le meilleur moyen d’éviter les accidents de travail et les maladies professionnelles.

La campagne de sensibilisation de la CNSS se poursuivra dans les provinces de l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué dans les prochains jours. Auparavant, la Nyanga, la Ngounié, le Moyen-Ogooué et une partie l’Ogooué-Maritime ont déjà accueilli une mission de sensibilisation.